Wallet Ethereum

Sécurisez vos ETH

Sécurisez vos actifs Ethereum avec le wallet physique le plus fiable du marché. Les wallets non connectés à Internet sont généralement des appareils chiffrés qui stockent les actifs Ethereum des utilisateurs hors ligne. Ils offrent ainsi une couche de sécurité contre les menaces de plus en plus nombreuses qui apparaissent lors de la connexion à Internet.


Sécurité
ultramoderne


Simplicité


Multidevises

Découvrir nos wallets

Comment gérer des Ethereum sur votre appareil Ledger

Sécurisez vos Ethereum (ETH)

Sécurisez plusieurs actifs, y compris les Ethereum à l’aide d’un wallet physique Ledger.
Les clés privées qui donnent accès à vos actifs restent toujours en sécurité dans une puce sécurisée et certifiée.

Ledger Nano S

Ledger Nano S

Protégez vos actifs Ethereum avec le premier et unique
wallet physique Ethereum certifié de manière indépendante.

En savoir plus
Ledger Nano X

Ledger Nano X

Le Ledger Nano X est un appareil sécurisé compatible Bluetooth®
qui a remporté un CES award. Il protège vos Ethereum

En savoir plus

Comment gérer vos Ethereum (ETH)

Ledger Live

Gérez directement vos Ethereum dans Ledger Live, notre application pour ordinateurs et appareils mobiles. Consultez votre solde en temps réel, envoyez et recevez directement vos Ethereum (ETH) et plus de 5 500 autres actifs depuis Ledger Live.

Découvrez Ledger Live

Couvert d’éloges par notre communauté

Sladic M.

C'est l'un des meilleurs appareils que j'ai jamais acheté. Le LNS est le meilleure !

Sepulveda P.

Il n'y a rien sur le marché d'aussi utile, simple et pratique. Je le recommande à 100%.

Nathan D.

Le fait de disposer d'un Nano me permet de me sentir en sécurité avec les crypto-monnaies.

Neel S.

Je recommande vivement d'en acheter un. Excellent investissement.

Voir plus

Présentation de Ethereum (ETH)

Le concept d’Ethereum a été proposé en 2013 par le jeune Vitalik Buterin, âgé de 19 ans à l’époque. Il s’agissait d’une plateforme reprenant l’idée de la blockchain Bitcoin et l’étendant pour englober le stockage et l’exécution de programmes informatiques dits « Turing-complets ». Depuis lors, Ethereum s’est hissé au cinquième rang des projets open source sur GitHub à croissance rapide, avec une histoire assez particulière et un potentiel captivant.

Fonctionnalités de Ethereum (ETH)

Buterin a travaillé avec d’éminentes figures du monde de la cryptomonnaie contemporaine, telles que Joseph Lubin et Charles Hoskinson, sur les premiers développements d’Ethereum. En juillet 2014, Ethereum a fait l’objet d’une levée de fonds publique qui a permis de récolter 14 millions de dollars US. Ethereum a été officiellement lancé en juillet 2015 avec sa version « Homestead », inaugurant l’émergence de la première plateforme de contrats intelligents « Turing-complète ».

Toutefois, Ethereum s’est rapidement heurté à des difficultés car The DAO, un fonds communautaire de capital-risque axé sur les investisseurs, a été piraté et a perdu une valeur d’environ 150 millions de dollars US en juin 2016. Durant cette période décisive pour le secteur des cryptomonnaies, deux camps ont émergé de la crise.

D’un côté, Buterin et la communauté étaient en faveur d’un hard fork du protocole pour récupérer les fonds volés lors du piratage. De l’autre côté, la communauté des partisans du principe « le code fait loi » considérait tout hard fork comme une violation des principes fondamentaux d’Ethereum. Il y a finalement eu une scission (fork) de la blockchain, avec le premier camp (c’est-à-dire celui de Buterin) qui est devenu Ethereum et le second Ethereum Classic.

Conception d’Ethereum et contrats intelligents

Ethereum est une plateforme de contrats intelligents dans laquelle les contrats sont codés dans le langage de programmation Solidity ou dans le langage expérimental Vyper. Le principal client Ethereum est écrit en Golang. Ethereum utilise un modèle basé sur les comptes, contrairement au modèle « UTXO » du Bitcoin, en raison de considérations de conception spécifiques.

Ethereum est rapidement devenu le bloc fondateur de la frénésie des ICO de 2017, fonctionnant comme l’infrastructure standardisée servant au lancement de tokens ERC-20 et d’innombrables projets aspirant à devenir la prochaine « success story ». Plusieurs applications décentralisées (dApps) ont présenté des études de cas fascinantes sur ce qui était possible avec des « applications imparables » fonctionnant sur le réseau. Mais la bulle des ICO a fini par éclater et la communauté Ethereum s’est concentrée sur les problèmes de mise à l’échelle.

Ethereum repose alors sur un réseau blockchain de consensus type preuve de travail (Proof of Work), comme Bitcoin. Un débat sur la capacité d’Ethereum à répondre aux pressions exercées sur le réseau pour soutenir une nouvelle génération de dApps a également été lancé. Cela a donné naissance à des débats houleux au sujet de son avenir.

Des propositions d’innovations, de Plasma aux DAppChains, sont entrées dans la danse, mais la feuille de route largement acceptée pour la plateforme de contrats intelligents d’origine est connue sous le nom d’Ethereum 2.0 ou « Serenity ».

Ethereum 2.0 et l’avenir

Buterin s’est largement mis en retrait avec l’essor de la communauté de développement d’Ethereum. Au début de l’année 2019, le concept de finance ouverte (c’est-à-dire la DeFi) est devenu en quelque sorte le discours dominant de la plateforme, alors que des projets allant de MakerDAO à Compound Finance ont gagnés en popularité.

Toutefois, les problèmes de mise à l’échelle persistent. C’est pourquoi pour répondre aux demandes du réseau, Ethereum effectue actuellement sa transition tant attendue vers un réseau de type preuve d’enjeu (Proof of Stake ou PoS). Avec Serenity, la blockchain Ethereum doit basculer sur un mécanisme de consensus par preuve d’enjeu avec partitionnement (ou « sharding »). Conformément à sa feuille de route, la communauté a donc récemment procédé à sa mise à niveau « Constantinople ».

Le code d’Ethereum 2.0 devant être finalisé cet été, Ethereum rejoint une catégorie de réseaux blockchain de preuve d’enjeu émergents, à la convergence du passage à l’échelle et de l’interopérabilité. À l’avenir, Ethereum, acteur majeur de la communauté des cryptomonnaies, est certain de jouer un rôle capital dans l’écosystème au sens large. Il aura des effets externes puissants sur l’orientation future de la technologie sous-jacente.

Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]