Wallet Bitcoin

Sécurisez vos BTC

Sécurisez vos actifs Bitcoin avec le wallet physique le plus fiable du marché. Les wallets non connectés à Internet sont généralement des appareils chiffrés qui stockent les actifs Bitcoin des utilisateurs hors ligne. Ils offrent ainsi une couche de sécurité contre les menaces de plus en plus nombreuses qui apparaissent lors de la connexion à Internet.


Sécurité
ultramoderne


Simplicité


Multidevises

Découvrir nos wallets

Comment gérer des bitcoins avec un appareil Ledger ?

Sécurisez vos Bitcoin (BTC)

Sécurisez plusieurs actifs, y compris les Bitcoin à l’aide d’un wallet physique Ledger.
Les clés privées qui donnent accès à vos actifs restent toujours en sécurité dans une puce sécurisée et certifiée.

Ledger Nano S

Ledger Nano S

Protégez vos actifs Bitcoin avec le premier et unique
wallet physique Bitcoin certifié de manière indépendante.

En savoir plus
Ledger Nano X

Ledger Nano X

Le Ledger Nano X est un appareil sécurisé compatible Bluetooth®
qui a remporté un CES award. Il protège vos Bitcoin

En savoir plus

Comment gérer vos Bitcoin (BTC)

Ledger Live

Gérez directement vos bitcoins dans Ledger Live, notre application pour ordinateurs et appareils mobiles. Consultez votre solde en temps réel, envoyez et recevez directement vos bitcoins et plus de 5 500 autres actifs depuis Ledger Live.

Découvrez Ledger Live

Couvert d’éloges par notre communauté

Yoon I.

Je pense que c'est le meilleur parmi les types de hardware pour les cryptos.

Larissa B.

Facile à utiliser, avec prise en charge de plusieurs monnaies. Une grande tranquillité d'esprit.

Edward M.

J'en ai acheté 2, elles sont arrivées extrêmement rapidement avec DHL, un service formidable.

Rafael J.

Ne cherchez pas ailleurs qu'ici, pour un hardware wallet sûr pour vos avoirs.

Voir plus

Présentation de Bitcoin (BTC)

Le bitcoin (BTC) est la première cryptomonnaie décentralisée à avoir vu le jour. Elle a été introduite par une personne inconnue appelée « Satoshi Nakamoto » dans le célèbre livre blanc intitulé « Bitcoin : un système de paiement électronique de pair à pair ». Le bitcoin est la première monnaie à n’avoir existé que sous forme électronique. Il a été publié en tant que logiciel open source, ce qui signifie que tout le monde peut en examiner le code et participer au réseau Bitcoin.

Fonctionnalités de Bitcoin (BTC)

9411

Le BTC est actuellement la première cryptomonnaie en termes de capitalisation et la plus utilisée sur le marché du trading. Le nombre total de bitcoins pouvant être créés est fixé à 21 millions de bitcoins.

Historique

L’idée est venue de Satoshi Nakamoto, qui a rédigé le premier livre blanc du Bitcoin, dans lequel il décrivait les principes d’une monnaie entièrement électronique et indépendante des banques, des gouvernements ou de toute autre type d’autorité centrale. Le premier bloc miné, également appelé bloc Genesis, contenait une référence au système bancaire de réserves fractionnaires que Bitcoin a pour objectif de remplacer.

Comprendre le minage et le fonctionnement du réseau Bitcoin :

L’objectif du réseau Bitcoin est de permettre aux utilisateurs d’échanger des bitcoins entre eux. Le minage a pour rôle de sécuriser le processus Bitcoin en ajoutant de manière chronologique de nouveaux blocs à la chaîne (chaque bloc contenant plusieurs transactions). Bitcoin s’appuie sur la « preuve de travail » (Proof-Of-Work) comme algorithme de consensus. Le principe est le suivant : les mineurs aident à vérifier chaque transaction en résolvant une énigme cryptographique, puis ils ajoutent le bloc vérifié (contenant les transactions) au registre distribué. En échange de leur effort, le système de récompenses intégré de Bitcoin verse quelques bitcoins aux mineurs ayant résolu l’énigme. Bitcoin est la toute première blockchain créée à utiliser la preuve de travail. Depuis lors, ce type de consensus s’est largement répandu et est aujourd’hui utilisé par de nombreuses cryptomonnaies.
Les transactions sont liées à l’adresse Bitcoin d’un utilisateur, qui est dérivée de la clé privée de ce dernier. Une transaction sur la blockchain Bitcoin peut être considérée comme un transfert de valeur entre les wallets Bitcoin. En réalité, il s’agit plutôt d’un transfert de propriété. C’est à dire que le bénéficiaire d’un bitcoin se voit attribuer le droit d’utiliser les bitcoins nouvellement acquis au moyen de sa propre clé privée. Pour signer la transaction et attribuer un nouveau propriétaire, il faut utiliser des clés privées. La signature empêche également que la transaction ne soit modifiée par qui que ce soit une fois qu’elle a été émise. Toutes les transactions de Bitcoin sont à jamais conservées dans le réseau de manière publique. Ainsi, tout le monde peut consulter le solde et les transactions de n’importe quelle adresse Bitcoin.
Sur le réseau Bitcoin, on appelle « nœud » tout ordinateur qui exécute le logiciel de Bitcoin. Le réseau Bitcoin est constitué de plusieurs milliers de nœuds actifs dans le monde entier, les États-Unis ayant la plus forte concentration de nœuds.
L’offre totale de bitcoins est limitée à 21 millions de coins. Entre quatre et six millions de bitcoins sont déjà considérés comme inutilisables, car les clés privées qui leur sont associées ont été perdues.

L’algorithme de hachage sur Bitcoin et la difficulté

Sur le réseau Bitcoin, un bloc est miné toutes les 10 minutes. La périodicité exacte dépend de l’efficacité du réseau mondial des nœuds de minage. Bitcoin utilise la fonction de preuve de travail de type Hashcash. Plus il y a de nœuds travaillant à résoudre l’énigme cryptographique, plus la solution arrive rapidement. Pour maintenir le temps normal de création de bloc (block time) à 10 minutes, l’algorithme utilisé pour assurer la difficulté du hachage est revu toutes les deux semaines.
Le système de preuve de travail de Bitcoin nécessite beaucoup d’énergie et la consommation énergétique augmente avec l’utilisation du réseau. Les détracteurs de Bitcoin utilisent cet argument pour affirmer que Bitcoin ne pourra pas passer à l’échelle et être utilisé comme une monnaie internationale. Bien qu’il s’agisse d’un argument valable, les défenseurs de Bitcoin affirment que l’électricité utilisée provient en grande partie d’énergies renouvelables. De plus, ils misent sur une solution de deuxième couche, comme le réseau Lightning, pour résoudre les problèmes de rapidité de traitement des transactions et de coût de l’énergie.
En savoir plus sur comment acheter des bitcoins

Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]