Articles de blog, Réflexion stratégique | 25/06/2020

Match staking vs épargne : quel type de revenu passif est le meilleur ?

crypto
Un revenu passif avec le staking vs avec l’épargne sur un compte bancaire

Le staking de cryptomonnaies gagne rapidement en popularité auprès de la cryptosphère, grâce à l’accessibilité de cette pratique et aux bénéfices qu’elle permet de générer. Cependant, les investisseurs sont souvent tiraillés entre le rendement élevé offert par le staking de cryptos et la sécurité que confère un compte d’épargne standard. Dans cet article, nous démystifions le pourquoi et le comment du staking de cryptomonnaies en regard de l’épargne traditionnelle. Cela vous permet de déterminer quel type de revenu passif vous correspond.

Introduction au concept de preuve d’enjeu

Afin d’être en mesure d’appréhender le processus de staking, il vous faut en premier lieu comprendre les fondamentaux des blockchains avec preuve d’enjeu (Proof of Stake, PoS).

La preuve d’enjeu est l’un des deux principaux moyens pour une blockchain de parvenir à un consensus. En pratique, atteindre le consensus revient à une « auto-vérification ». Lorsqu’une transaction est envoyée sur le réseau, les nœuds qui s’y trouvent la vérifient afin de s’assurer que la personne qui en est à l’origine dispose de suffisamment de cryptos ou n’est pas en train d’endommager le réseau. Une fois vérifiée, la transaction est ajoutée à la blockchain et ne peut être altérée.

La preuve d’enjeu est apparue comme une alternative populaire à l’algorithme consensuel originel de la preuve de travail (que Bitcoin utilise). La preuve d’enjeu est considérée comme une approche économe en énergie pour parvenir à un consensus, étant donné qu’elle supprime les mineurs de cryptomonnaies énergivores de l’équation. Les pratiques de minage sont remplacées par des nœuds qui stakent des coins ou des tokens pour participer au processus de création de blocs.

En regard des avantages que cela offre par rapport aux algorithmes consensuels plus anciens, le nombre de blockchains de preuve d’enjeu augmente rapidement. Plusieurs blockchains majeures comme Ethereum, Tezos, Tron, Cosmos et Algorand, ont déjà adopté la preuve d’enjeu (ou prévoient de le faire).

Le réseau offre des récompenses aux stakers

Dans le cadre du processus de staking, les nœuds mettent en jeu leurs coins ou leurs tokens afin de participer au réseau en créant des blocs. L’ampleur de la récompense qu’un nœud reçoit du réseau correspond en règle général à la quantité de coins ou tokens qu’ils stakent.

Certaines blockchains avec preuve d’enjeu permettent pratiquement à n’importe qui de prendre part au processus, dans la mesure où cette personne engage suffisamment d’actifs en staking. D’autres en revanche comptent un nombre limité de nœuds soutenus par les autres, qui ont voté pour eux.

Maintenant que nous avons abordé les fondamentaux, le moment est venu de vous expliquer comment participer à l’économie du staking et pourquoi l’industrie a connu une telle croissance ces dernières années.

Faire travailler ses investissements

Si le staking de cryptomonnaies est principalement utilisé aux fins d’une blockchain robuste, cet objectif peut uniquement être atteint si les nœuds sont justement récompensés pour leurs efforts. Comme nous l’avons brièvement dit au début de cet article, cette incitation prend la forme de récompenses provenant du réseau.

Selon la preuve d’enjeu utilisée, les titulaires de coins qui font du staking sont en mesure de générer un rendement sur leur solde, soit en délégant un certain montant à un nœud validateur, soit en conservant leurs actifs dans leur wallet pendant une période donnée.

Ce processus permet de faire fructifier le solde du participant au staking. Il suffit simplement de conserver ses coins dans son wallet et de donner la permission de staker : un moyen de générer, sans effort, un revenu passif.

Cependant, le rendement exact généré par le processus de staking peut varier d’une blockchain à une autre et repose sur une myriade de facteurs. Selon StakingRewards, la moyenne s’établit actuellement à plus de 5 à 15 % par an.

Le staking constitue une proposition lucrative pour bien des possesseurs de cryptomonnaies. Ces derniers sont en mesure de conserver leurs actifs et de bénéficier de toute appréciation du marché sous-jacent, tout en générant des intérêts composés. Cela est possible avec peu, voire pas de frais de maintenance et très peu de surveillance.

Match staking vs épargne : qui remporte la médaille d’or ?

À l’heure actuelle, les gens se tournent en premier lieu vers un compte d’épargne pour dégager des bénéfices de leurs investissements. Il s’agit de comptes proposés par la plupart des banques, qui versent un taux d’intérêt régulier sur les montants épargnés.

Toutefois, selon votre lieu de résidence et les options qui s’offrent à vous, il y a fort à parier que même le compte d’épargne le plus généreux ne rapporte qu’un taux d’intérêt annuel de 1 à 2 %. Ce taux est à peine supérieur à l’inflation dans la plupart des pays.

Les banques proposent ce taux d’intérêt car, dans les grandes lignes, elles utilisent les montants de vos dépôts pour générer leur propre revenu. Par exemple, elle peuvent octroyer des prêts ou réaliser des investissements avec votre argent. Une partie des bénéfices qu’elles tirent de ces activités est ensuite reversée aux épargnants sous la forme d’intérêts.

À titre de comparaison, même les coins stakés les moins généreux peuvent offrir un rendement de plus de 5 %. Prenons par exemple Tezos (XTZ), Cosmos (ATOM) et Polkadot (DOT), qui génèrent actuellement des rendements respectifs 5,69, 7,8 et 13,11 %. Nous vous le rappelons, ces taux et le rendement exact peuvent différer en fonction de certains paramètres, mais ils seront sans aucun doute supérieurs à ceux des meilleurs comptes d’épargne.

Cela étant dit, la réputation de la volatilité des cryptomonnaies n’est plus à faire. Selon la durée pendant laquelle un individu participe au processus de staking et la situation du marché, il est tout à fait possible de perdre de l’argent au bout du compte, et ce malgré les récompenses de staking additionnelles. Si le prix de votre actifs diminue de 20 %, mais que votre rendement n’est que de 10 %, vous réalisez une perte.

De leur côté, les comptes d’épargne traditionnels sont bien moins risqués. En effet, les monnaies fiduciaires ont tendance à être plus stables, leur valeur fluctuant d’une fraction de pourcentage par jour seulement, contre plus de 1 % pour la plupart des cryptomonnaies.

Mais le principal problème est le suivant : c’est la banque qui contrôle vos actifs, pas vous. Lors de la précédente crise financière, certaines banques du monde entier ont fait faillite et, sans l’intervention des pouvoirs publics, de nombreux épargnants auraient dû faire une croix sur leur argent.

Qui plus est, une comparaison de la durée de mise en place de ces deux méthodes d’investissement permet de constater que, de toute évidence, le staking est de loin l’option la plus rapide. En règle générale, mettre des cryptomonnaies en staking ne prend que quelques secondes seulement, alors qu’il faut plusieurs jours pour ouvrir un compte d’épargne (et que son ouverture n’est pas garantie).

Le staking de cryptomonnaies est bien souvent l’option la plus simple et potentiellement la plus rentable par rapport au compte d’épargne, au prix d’un risque accru. Toutefois, les comptes d’épargne ne sont pas sans mérite et peuvent trouver leur place dans un portefeuille d’investissement diversifié.

Les récompenses de staking : à quoi s’attendre

Si le staking de cryptomonnaies était auparavant un processus assez complexe, les choses ont changé pour le mieux ces dernières années. Les projets de blockchain ont simplifié le processus en améliorant l’expérience utilisateur et en remédiant aux obstacles techniques.

Aujourd’hui, participer à l’économie du staking peut ne nécessiter que de créer un wallet, l’approvisionner en cryptos dédiées au staking et cliquer sur un ou deux boutons pour commencer à staker. Cela peut se faire facilement grâce à notre application Ledger Live . À l’heure actuelle, celle-ci prend en charge Tezos (XTZ), Tron (TRX), Cosmos (ATOM) et Polkadot (DOT). D’autres seront bientôt ajoutées. Nous permettons à nos utilisateurs de staker des cryptos et de générer un revenu passif en toute simplicité directement sur l’app, tout en bénéficiant de la sécurité qu’offre leur wallet physique.

Une fois le paramétrage terminé, les utilisateurs peuvent commencer à recevoir régulièrement des récompenses, proportionnellement à la quantité de coins qu’ils ont stakés. Dans l’essentiel, cela signifie que plus vous stakez, plus vous recevez de récompenses. En revanche, votre rendement annuel n’évolue généralement pas, quel que soit le montant staké.

Lorsque vous stakez des coins, vous ne pouvez pas les utiliser pour effectuer des transactions. Il vous faut passer par le processus de déstaking pour lever cette restriction. Ce processus peut prendre plusieurs jours, par exemple 21 jours pour Cosmos et près de trois pour Tezos.

Nous espérons que cette comparaison entre le staking et l’épargne vous aura été révélatrice. Si vous pensez que le staking est fait pour vous, consultez notre site Web pour en savoir plus.

Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]

Abonnez-vous à notre
newsletter

Recevez nos derniers articles de blog, offres exclusives et nouvelles cryptos prises en charge directement par email.