Nouveauté : récupérez votre wallet tout simplement avec Ledger Recover, fourni par Coincover

Découvrir

Transactions Par Seconde (TPS) : définition

Avr 21, 2024 | Mis à jour Avr 21, 2024
Le TPS (Transactions Par Seconde) est le nombre de transactions qu’un réseau peut traiter en une seconde. Il s’agit d’une mesure utilisée pour évaluer la vitesse de transaction d’un réseau.

Que veut dire TPS dans la crypto ?

En crypto, TPS est l’acronyme de « Transactions Par Seconde ». Il désigne le nombre maximum de transactions qu’une blockchain peut traiter en une seconde. Il sert à mesurer la vitesse d’un réseau et sa scalabilité.

En général, les systèmes centralisés, tels que PayPal et Visa, ont un TPS plus élevé que la plupart des réseaux décentralisés. Le nombre de TPS de PayPal est de 193, tandis que celui de Visa est de 1 700. En revanche, le nombre de TPS du réseau Bitcoin est de 7.

Le nombre de TPS d’une blockchain se calcule à partir de trois données : le temps de création de bloc (block time), la taille du bloc et la taille moyenne des transactions.

  • Temps de création de bloc (block time) : le temps moyen nécessaire pour confirmer une transaction sur un réseau.
  • Taille du bloc : le volume de données transactionnelles qu’un bloc peut stocker.
  • La taille d’une transaction varie entre 226 octets et 500 octets.

TPS = (taille du bloc/taille des transactions) / temps de création de bloc.

Pourquoi le TPS est-il important ?

Le TPS d’un réseau est important parce qu’il mesure la capacité du réseau à traiter les transactions en temps réel, ainsi que son potentiel à passer à l’échelle pour s’adapter à de nouveaux cas d’utilisation et à de nouveaux utilisateurs à l’avenir. En général, la scalabilité a une relation inverse avec les deux autres caractéristiques essentielles d’un réseau de blockchain, que sont la décentralisation et la sécurité. Parvenir à réunir ces trois caractéristiques est un équilibre difficile à trouver. C’est ce défi qui est à l’origine de la plupart des innovations dans l’écosystème de la blockchain.

Le trilemme des blockchains est l’idée selon laquelle il est difficile de créer une blockchain qui atteigne en même temps des niveaux optimaux de scalabilité, de sécurité et de décentralisation. Il faut généralement sacrifier l’une des caractéristiques pour optimiser les autres. Par exemple, le réseau Bitcoin a une faible scalabilité, mais est extrêmement sécurisé et décentralisé.

Certaines blockchains ont un TPS plus élevé que d’autres, mais cela se fait parfois au détriment d’autres propriétés essentielles, telles que la sécurité ou la décentralisation. Cependant, la scalabilité est souvent plus attrayante parce qu’elle est vitale pour une adoption en masse.

Quelques blockchains ayant un TPS élevé

Le TPS et la scalabilité doivent être appréciés en fonction des autres attributs d’une blockchain, à savoir la sécurité et la décentralisation.

Bitcoin, par exemple, a un TPS de 7 seulement, mais est l’une des blockchains les plus sécurisées et les plus décentralisées. Ethereum a actuellement un TPS de 27, tandis que celui de Polygon est estimé à 7 000. Solana est actuellement la blockchain la plus évolutive avec un TPS annoncé de 50 000. Celui d’Avalanche est de 4 500.

Après la mise à niveau Sharding d’Ethereum (la Fragmentation), son TPS devrait augmenter considérablement pour atteindre environ 100 000.

Transaction hors chaîne

Une transaction hors chaîne (off-chain) est un transfert de valeur ou de données, y compris des transactions, qui a lieu en dehors d’un réseau blockchain donné.

Définition complète

La procédure KYC

La procédure KYC (Know Your Customer, Connaissance du client) est utilisée par les institutions financières pour vérifier l’identité de leurs clients et lutter contre les activités frauduleuses.

Définition complète

WAGMI

WAGMI est un acronyme pour « We’re All Gonna Make It », soit « Nous allons tous y arriver ». Il est utilisé pour lutter contre le doute et renforcer la confiance envers le marché des cryptos. C’est un…

Définition complète