La base des bases

PARCOURS 1. Web3 - c'est quoi?

Chapitre 4/5

Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Lire 5 min
This image has an empty alt attribute; its file name is cover-22-1024x421.png
Points clés
— Une cryptomonnaie est une unité de valeur. Elle est utilisée comme argent numérique sur la blockchain.

— Contrairement à la monnaie fiduciaire, les cryptomonnaies ne sont pas émises par une banque ni contrôlées par un gouvernement, elles existent de manière autonome sur la blockchain.

— Les cryptomonnaies étant décentralisées, aucune banque, aucun gouvernement, aucune réserve fédérale ni aucune entité ne peut les contrôler.

L’article précédent vous a permis de vous familiariser avec les différentes générations de blockchain. Nous avons vu comment la blockchain a évolué, passant d’un simple moyen de transférer de la valeur à une plateforme sur laquelle des conditions peuvent être appliquées. Nous assistons désormais à la création d’un réseau qui permet la communication entre différentes blockchains.

Tout comme il existe différents réseaux de blockchain, il existe différents types de cryptos. L’existence même d’une blockchain est étroitement liée aux cryptomonnaies. Comment ? Étudions ce qu’est une crypto et son lien avec la blockchain.

Quel est le lien entre crypto et blockchain ?

Comme nous l’avons vu précédemment, une blockchain est un registre numérique. Elle garde la trace de la valeur au sein du réseau et stocke les données de transaction. Mais il n’existe aucun moyen d’accéder à ses services avec la monnaie fiduciaire traditionnelle (l’argent liquide dans votre poche, émis par une banque centrale à la demande d’un gouvernement central). Les blockchains ont besoin de leur propre monnaie native pour nous permettre de communiquer avec le réseau.

De la même manière que nous utilisons des jetons lors d’une fête foraine, nous devons utiliser « un autre type d’argent » pour accéder aux services de la blockchain. C’est ici que le concept de cryptomonnaie entre en jeu dans l’écosystème de la blockchain. Ce type d’argent, qui donne accès au monde de la blockchain, est appelé « cryptomonnaie ».

Cryptomonnaie

Vous vous demandez peut-être pourquoi cette monnaie numérique est appelée cryptomonnaie. Vous rappelez-vous du problème de la double dépense dont nous avons parlé dans le premier article ? Pour remédier au problème de la double dépense, la monnaie numérique sur la blockchain est sécurisée par des techniques de « cryptographie ». C’est pourquoi cet argent numérique est appelé « cryptomonnaie ».

Les cryptomonnaies sont l’élément vital de l’ensemble de l’écosystème de la blockchain. Elles permettent d’interagir avec les plateformes et les services d’un réseau de blockchain. Les cryptomonnaies ne sont pas gérées, gouvernées ou contrôlées par des autorités ou des institutions centrales. La blockchain est un système décentralisé qui fonctionne de manière autonome, et la cryptomonnaie est l’argent natif de ce système.

Il est vrai que vous ne pouvez pas tenir une cryptomonnaie dans votre main ou la garder dans votre poche. Mais sa valeur est aussi réelle que celle des billets dans votre portefeuille. Un wallet numérique est aux cryptomonnaies ce qu’un compte bancaire est à la monnaie fiduciaire. Nous aborderons ce sujet en détail dans les prochains articles.

Découvrons les différents types de cryptomonnaies utilisés dans le monde de la blockchain.

Cryptomonnaie et monnaie fiduciaire : quelle est la différence ?

Maintenant, abordons une dernière question : quelle différence y a-t-il entre les cryptomonnaies et l’argent qui se trouve sur votre compte bancaire (monnaie fiduciaire) ?

Les cryptomonnaies et la monnaie fiduciaire présentent quelques similitudes, notamment le fait qu’elles peuvent toutes deux servir à payer des biens et des services. Les cryptomonnaies et la monnaie fiduciaire sont toutes deux divisibles : 1 bitcoin peut être divisé en petites fractions comme 0,001 bitcoin. De même, un dollar peut être divisé en 100 centimes. Tout comme il existe différents types de monnaie fiduciaire (USD, GBP, EUR), il existe différents types de cryptomonnaie (Bitcoin, Ether, BNB). Cependant, des différences évidentes les distinguent.

Examinons les différences entre les cryptomonnaies et la monnaie fiduciaire.

  1. Les cryptos ne sont pas émises par un gouvernement et sont créées sur la blockchain. La monnaie fiduciaire est contrôlée par les gouvernements.
  2. Une cryptomonnaie est une forme virtuelle d’argent, alors que la monnaie fiduciaire existe également sous forme physique.
  3. Les cryptomonnaies peuvent traverser les frontières sans friction. À l’inverse, la monnaie fiduciaire varie d’un endroit à l’autre. C’est pourquoi nous devons parfois convertir la monnaie selon le pays où nous nous trouvons.
  4. Les cryptos rendent les transactions de pair à pair possibles, alors que la monnaie fiduciaire nécessite un intermédiaire pour vérifier les transactions.
  5. Les cryptomonnaies comme le bitcoin peuvent servir de protection contre l’inflation, mais pas la monnaie fiduciaire.
  6. Vous n’avez pas besoin de fournir de données personnelles, comme un nom ou une adresse, pour effectuer des transactions de cryptos. En revanche, pour utiliser les services bancaires de monnaie étatique, vous devez fournir toutes vos données.
  7. Enfin, et surtout, les transactions en cryptos sont irréversibles. Une fois la transaction effectuée, il est impossible de revenir en arrière. Aucun service clientèle ne pourra vous aider à récupérer vos actifs.

Maintenant que vous avez compris ce qu’est une cryptomonnaie et en quoi elle diffère de la monnaie fiduciaire, nous pouvons aborder l’aspect le plus intéressant : combien de cryptos existe-t-il ?

Dans le prochain chapitre, nous vous donnerons une idée précise des différents types de cryptos et nous vous expliquerons leur rôle respectif. À bientôt !


Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]