Qu’est-ce qu’un oracle ? Chainlink et Band : quelques explications

Intermédiaire Fév 23, 2021 · 5 min de lecture

Les oracles
Points clés :
— Les oracles sont des services utilisés pour transmettre, en toute sécurité, des données fiables du monde réel aux contrats intelligents.
— Fondés en 2017, Chainlink et Band Protocol sont les deux fournisseurs d’oracles de blockchain les plus connus.
— Les informations provenant des oracles sont actuellement utilisées dans de très nombreuses applications, beaucoup d’entre elles s’inscrivant pleinement dans le créneau de la finance décentralisée (DeFi).

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez au terme « oracle » ? Un devin âgé drapé de soie qui conseille les rois et les reines d’antan ? Ou peut-être simplement une personne douée d’une grande sagesse à partager ?

Dans l’univers des cryptomonnaies et des blockchains, ces descriptions ne sont pas trop éloignées des faits, quoiqu’un peu moins théâtrales.

Mais qu’est-ce qu’un oracle ?

En substance, il s’agit d’un nouveau type de technologie capable d’extraire des informations d’une source de données et de les envoyer en toute sécurité à un ou plusieurs contrats intelligents, un terme sophistiqué qui décrit les contrats numériques à même d’exécuter automatiquement les conditions écrites dans le code.

Les données peuvent se référer à presque tout ce qui pourrait être digne d’intérêt, par exemple le prix de certains biens et de matières premières, les températures relevées par une sonde météorologique, les résultats d’élections, et bien plus encore. Les contrats intelligents qui demandent et reçoivent ces données peuvent les utiliser pour remplir leur fonction.

Crédit : researchgate.net

Pour la première fois, ces oracles permettent aux blockchains de communiquer avec le monde réel, donnant ainsi vie à un nombre incommensurable de nouvelles applications. Les contrats intelligents peuvent désormais utiliser les données du monde réel, alors que les informations auxquelles ils pouvaient accéder et qu’ils pouvaient utiliser auparavant étaient grandement limitées.

Le chemin peut également être parcouru en sens inverse. Les oracles peuvent extraire des informations d’une blockchain comme Ethereum et les envoyer en toute sécurité à des applications externes, permettant ainsi aux particuliers et aux entreprises d’y accéder de manière fiable et sécurisée, le cas échéant.

Deux oracles : Chainlink et Band

Ayant conscience de la nécessité d’avoir des données entrantes et sortantes fiables pour les contrats intelligents, Chainlink a été le premier grand réseau d’oracles à voir le jour. Il est par ailleurs, et de loin, la plateforme d’oracles la plus connue, les oracles Chainlink étant actuellement utilisés par des centaines de projets.

Mais Chainlink n’est pas le seul à chercher comment relier les blockchains au monde réel par l’intermédiaire des oracles. Band Protocol, le deuxième acteur de l’univers des oracles décentralisés, a également été fondé en 2017. La version 1.0 de sa plateforme d’oracles de données n’a cependant été lancée qu’en septembre 2019.

Malgré l’avance de Chainlink, Band Protocol a lui aussi connu un grand succès.

À l’instar de Chainlink, Band Protocol vise à fournir des données de grande qualité et infalsifiables aux contrats intelligents par le biais des oracles. Après tout, si les données n’étaient ni fiables ni exactes, elles ne seraient probablement pas d’une grande utilité. Band Protocol fait également valoir que ses oracles sont moins chers, plus rapides et plus simples d’utilisation que ceux de Chainlink.

Le fait que Chainlink repose sur la blockchain Ethereum, alors que Band Protocol a migré d’Ethereum vers Cosmos, constitue l’une des principales différences entre les deux prestataires. Chaque blockchain présente ses propres caractéristiques et Cosmos permet à Band Protocol de limiter les coûts inhérents à l’envoi et à la réception de données.

Quoi qu’il en soit, l’intégrité des données fournies à un oracle est toujours vérifiée avant qu’elles ne soient transmises à un quelconque contrat intelligent. Cette étape est nécessaire, étant donné que les contrats intelligents sont souvent chargés de gérer d’importantes sommes de cryptomonnaies et ont besoin de données fiables pour assurer correctement leur fonction.
Tant pour Chainlink que pour Band Protocol, utiliser un oracle ou fournir des données peut se révéler lucratif. En effet, ils perçoivent des LINK ou des BAND (respectivement) en contrepartie des services rendus. Ces tokens ont de la valeur et peuvent facilement être échangés contre d’autres cryptomonnaies ou des monnaies fiduciaires.

L’utilisation actuelle des oracles

Par le biais d’un exemple tiré de la vie réelle, nous allons vous expliquer en quelques phrases le fonctionnement conjoint des oracles et des contrats intelligents.

Supposons qu’Alexandre et Marie souhaitent miser sur la valeur du Bitcoin (BTC) sur un horizon de cinq ans. Alexandre adopte une perspective haussière et pense que sa valeur dépassera les 100 000 dollars US. Marie adopte quant à elle une vision baissière, et estime que sa valeur chutera sous les 20 000 dollars US.

Tous deux s’accordent à miser 1 000 dollars US chacun : le plus près du chiffre remportera la mise ! Ils définissent les termes de leur accord dans le contrat intelligent et déposent leur mise. Sans oracle, le contrat intelligent ne serait pas en mesure de vérifier le cours du Bitcoin à la date convenue.

Mais une fois connecté à un oracle, il peut lui envoyer une requête le moment venu et recevoir des informations sur le cours du Bitcoin provenant d’une source fiable. Sur la base de ces données, il pourra dénouer le pari et transférer automatiquement les fonds à la partie gagnante.

En d’autres termes, les oracles sont un peu comme les serveurs d’un restaurant. Ils jouent le rôle essentiel d’intermédiaire entre les clients (les contrats intelligents) et les cuisiniers (les fournisseurs de données). Sans leur concours, les clients auraient des difficultés à communiquer avec les cuisiniers, et vice-versa. Dans un monde idéal, les clients interagiraient uniquement avec les serveurs qui choisissent les meilleurs cuisiniers.

Chainlink et Band : quelle est leur mission ?

Selon votre expérience des applications décentralisées (pour résumer, des programmes exécutés sur une blockchain), vous avez peut-être déjà constaté les avantages des oracles. À l’heure actuelle, ils sont utilisés pour permettre la mise en œuvre d’un large éventail de services, dont certains des plus populaires :

  • La finance décentralisée (DeFi) : il s’agit d’une toute nouvelle gamme de produits financiers décentralisés fournissant des services similaires à ceux habituellement proposés par des institutions financières, par exemple des assurances, des services de trading et des prêts / emprunts.
  • Les données sur les prix : certains oracles servent à fournir des données fiables sur les prix, permettant ainsi aux contrats intelligents d’envoyer facilement une requête concernant le prix d’un actif afin de déterminer les taux de change, par exemple des devises, des matières premières, des actions et des cryptomonnaies.
  • Les actifs synthétiques : il s’agit de tokens de cryptomonnaie représentant un autre actif, par exemple une action ou une matière première. Les oracles sont nécessaires pour avoir la certitude que leur valeur correspond étroitement à celle de l’actif sous-jacent.

Pour en savoir plus sur certaines de ces utilisations, consultez le dernier rapport de Chainlink.. Attention toutefois, cela devient assez technique.

Les oracles sont en passe de devenir une technologie clé de l’industrie de la blockchain. Il est donc fort probable que nous n’ayons fait qu’effleurer la surface concernant leur véritable potentiel et leur utilité.

Le savoir, c’est le pouvoir, alors continuez d’apprendre ! Si vous avez soif d’apprendre de nouvelles choses sur les cryptos et la blockchain, regardez notre vidéo School of Block Introduction au Web3 pour les débutants.

Article connexe

Partager cet article

Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]

Abonnez-vous à notre
newsletter

Recevez nos derniers articles de blog, offres exclusives et nouvelles cryptos prises en charge directement par email.