Articles de blog, Réflexion stratégique | 13/05/2022

Cinq tokens DeFi pour commencer votre voyage dans la DeFi

crypto

Points clés :

  • L’univers de la DeFi s’agrandit de manière exponentielle, mais tous les tokens DeFi ne sont pas forcément intéressants, ni utiles.
  • Le Wrapped Bitcoin (WBTC), DAI, Uniswap (UNI), Aave (AAVE) et Chainlink (LINK) sont actuellement les tokens DeFi qui rencontrent le plus de succès.
  • Ensemble, ces cinq tokens représentent plus de la moitié de l’univers de la DeFi en termes de valeur de marché.

L’année dernière, le nombre et la diversité des actifs numériques utilisés dans l’industrie de niche de la finance décentralisée (DeFi) ont considérablement augmenté, à mesure que des utilisations toujours plus créatives de la technologie blockchain et de la DeFi voyaient le jour.

Par conséquent, il existe à l’heure actuelle des centaines d’actifs numériques principalement dédiés à la DeFi. Cela peut engendrer une grande confusion chez celles et ceux qui cherchent à se familiariser avec cet univers, car beaucoup de ces tokens ont des fonctionnalités qui se chevauchent, tandis que certains n’ont pratiquement aucune utilité réelle.

Afin de vous aider à y voir plus clair, passons en revue cinq des actifs DeFi les plus populaires aujourd’hui et examinons ce que ces tokens peuvent vous apporter, ainsi que leur intégration dans le paysage actuel de la DeFi.

1. Wrapped Bitcoin (WBTC)

Créé par BitGo en 2018, le Wrapped Bitcoin (WBTC) est un simple token ERC20 qui représente le bitcoin sur la blockchain Ethereum.

Pour obtenir des Wrapped Bitcoins, vous devez déposer des bitcoins (BTC) natifs sur un wallet contrôlé par un des commerçants WBTC. Avec le concours de dépositaires agréés, ces commerçants émettront une quantité identique de WBTC sous forme de tokens ERC20 et vous transféreront le montant correspondant.

Ce BTC tokénisé en ERC20 peut être transféré comme un token Ethereum standard. Il peut également être utilisé pour interagir avec divers protocoles DeFi et applications décentralisées (dApps) basés sur Ethereum, ou encore être converti à nouveau en un montant équivalent en BTC par un simple processus appelé « unwrapping ».

À l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 107 000 BTC d’une valeur de 1,3 milliard de dollars US sont wrappés sous forme de WBTC, ce qui fait du Wrapped Bitcoin le troisième plus grand protocole DeFi en activité.

2. Uniswap (UNI)

L’Uniswap (UNI) est le token de gouvernance natif de la plateforme d’échange Uniswap. Les détenteurs de tokens UNI peuvent contribuer à l’évolution du fonctionnement du protocole Uniswap en créant des propositions de gouvernance et en votant pour elles.

La première proposition de gouvernance, qui visait à réduire les seuils de proposition de gouvernance et de quorum, a été rejetée, malgré une majorité écrasante de votes en faveur du changement, parce que le seuil de quorum minimum n’a pas été atteint. Ironique, n’est-ce pas ?

Si vous avez utilisé Uniswap avant le 1er septembre 2020, vous avez peut-être remarqué que vous avez reçu un bonus inattendu de 400 tokens Uniswap (UNI) sur votre wallet Ethereum. À son apogée, cet airdrop valait plus de 3 000 dollars US, et plus de 300 000 wallets y étaient éligibles, ce qui en fait l’un des airdrops les plus importants de tous les temps.

3. Dai (DAI)

Le DAI est un type d’actif numérique que l’on appelle un stablecoin. Comme ce terme le laisse entendre, la valeur du DAI reste stable, à 1 dollar US par coin, lui épargnant ainsi la volatilité bien connue de la plupart des autres actifs numériques.

Contrairement à d’autres stablecoins comme Tether (USDT) et USD Coin (USDC), le DAI n’est pas directement garanti par des dollars américains détenus sur un compte bancaire. Au lieu de cela, vous obtenez des DAI en déposant des ethers (ETH) dans un contrat intelligent de type CDP (collateralized debt position). Une fois vos ethers déposés, vous pouvez emprunter des tokens DAI à concurrence de 66 % de la valeur en dollars américains de votre dépôt. Pour recouvrer vos ETH, vous devez restituer les DAI que vous avez empruntés, en plus de quelques intérêts.

Avec le DAI, les montants de dépôt minimum sont peu élevés, et comme ce token n’est pas garanti par des monnaies fiduciaires, vous n’avez pas besoin de passer de vérification d’identité (KYC) pour en acquérir. Malgré tout, l’exposition au risque de liquidation potentielle et aux événements imprévisibles (appelés cygnes noirs) subsiste.

4. Chainlink (LINK)

Chainlink est un réseau qui fournit des données entrantes et sortantes concernant une large palette de blockchains, permettant ainsi aux contrats intelligents d’intégrer des informations fiables provenant de sources externes issues du monde réel et de communiquer des données aux plateformes hors blockchain en toute sécurité.

Pour ce faire, Chainlink recourt à un réseau d’oracles décentralisé, qui peut être utilisé pour alimenter les contrats intelligents en données du monde réel, permettant à ces derniers de réagir à toute évolution ou d’exécuter certaines fonctions sur la base des données qu’ils reçoivent. Par exemple, un contrat intelligent pourrait intégrer les données concernant le taux de change BTC / USD actuel afin de déterminer le prix d’un courtage d’actifs numériques.

Le token LINK est l’actif numérique natif de l’écosystème Chainlink. Il est utilisé pour payer des nœuds (également appelés oracles) afin de récupérer des données, et à titre de garantie lors de l’exécution d’un nœud. Cette garantie peut être pénalisée si le nœud fournit des données erronées, ce qui contribue à assurer la fiabilité permanente des fournisseurs de données.

5. Aave (AAVE)

L’Aave (AAVE) est le token natif du protocole de prêt et d’emprunt DeFi non dépositaire de la plateforme Aave.

Avec Aave, vous pouvez prêter divers tokens ERC20 en effectuant des dépôts dans une large gamme de pools de prêt, par exemple dédiés aux stablecoins comme DAI et True USD (TUSD), ainsi qu’aux actifs numériques plus volatils comme Ethereum (ETH), Yearn.Finance (YFI) et Wrapped Bitcoin (WBTC). Vous contribuez à ces pools de prêt en contrepartie d’un taux d’intérêt variable. Ces intérêts sont payés par les emprunteurs, qui doivent par ailleurs déposer plus de 100 % du montant du prêt en garantie avant de pouvoir emprunter.

Lancé en juillet 2020, AAVE est un token multifonctions que l’on peut utiliser pour réduire les frais et participer à la gouvernance du protocole Aave. Pour en obtenir, il convient d’échanger les anciens tokens LEND de la plateforme contre des AAVE, à un ratio de 100 pour 1, ou en recourant à la plateforme Aave pour prêter ou emprunter.

Conclusion

De nouveaux protocoles, tokens et cas d’usage sont susceptibles d’être élaborés à mesure que la DeFi continue de prendre de l’ampleur, ce qui réduit encore l’écart entre les capacités de la DeFi et celles de la CeFi (finance centralisée).

Le marché de la DeFi pèse actuellement plus de 12 milliards de dollars US, soit une croissance de plus de 5 000 % sur les deux dernières années. Cela en fait sans nul doute l’industrie à la croissance la plus rapide à l’heure actuelle. Si sa croissance devait se poursuivre à un tel rythme à l’avenir, l’industrie de la DeFi pourrait rivaliser avec le marché boursier américain et ses 36 000 milliards de dollars US d’ici à 2025, ainsi qu’avec le secteur bancaire mondial et ses 124 000 milliards de dollars US peu après.

Il lui faudra toutefois surmonter une multitude de défis pour y parvenir, et la récente vague d’arnaques « rug pull » en constitue un de taille.

Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]