Échange de devises fiduciaires contre des cryptos et inversement : comment et où le faire ?

6 min
Points clés :
— Les processus d’échange de devises fiduciaires contre des cryptos, et inversement, sont respectivement appelés en anglais « on-ramping » (porte d’entrée) et « off-ramping » (porte de sortie).
— Cela tient au fait que passer de la monnaie fiduciaire à la crypto, et inversement, consiste en réalité à transférer de la valeur entre deux systèmes monétaires totalement distincts, avec des règles, des dynamiques et des conditions d’entrée différentes.
— Il existe un certain nombre d’options différentes pour ces types de conversion. Ces options ne sont pas identiques.
— Nous allons vous expliquer comment et où vous pouvez échanger des devises fiduciaires (euros, dollars) contre des cryptos, et inversement. Nous vous parlerons de ce dont vous aurez besoin pour le faire et des implications de ces deux processus.

Vous avez entendu parler d’échange de devises fiduciaires contre des cryptos, mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Décryptons cela ensemble.

Le secteur des cryptos est un écosystème en plein essor qui attire des foules de nouveaux utilisateurs pour diverses raisons. Étant un système monétaire différent, avec ses propres règles et sa propre dynamique, la portée d’entrée dans la crypto est désormais affectueusement appelée « le terrier du lapin » par les débutants occupés à s’instruire sur ses moindres détails.

Pourtant, il y a un aspect de la crypto qui est étonnamment peu documenté : peut-on entrer et sortir de l’écosystème ? Parlons de l’échange de devises fiduciaires contre des cryptos, et inversement.

En quoi consiste l’échange de devises fiduciaires contre des cryptos ?

Ok, commençons par nous attaquer au jargon. Lorsque nous parlons d’« on-ramping », il s’agit simplement d’utiliser votre argent classique, votre monnaie fiduciaire (probablement via votre carte bancaire) pour acheter des cryptos. Cette opération vous fait quitter le système monétaire traditionnel pour entrer dans l’écosystème décentralisé de la blockchain.

À l’inverse, l’« off-ramping » consiste à vous « retirer » du monde des cryptos, c’est-à-dire convertir vos coins ou tokens en monnaie fiduciaire, parfois pour acheter des biens ou des services. Nous y reviendrons plus tard.

Avant de commencer, dissipons un grand mythe…

La crypto a depuis longtemps la réputation d’être « anonyme ». C’est tout sauf vrai !

Quelle que soit la porte d’entrée que vous choisissez pour vous lancer dans la crypto, vous aurez sans doute besoin de fournir quelques documents de base. Il peut s’agir d’une pièce d’identité avec photo ou d’un justificatif de domicile, selon la plateforme que vous utilisez et le niveau d’activité de votre compte. L’objectif est de fournir un moyen de retracer la source des transactions de cryptos, ce qui fait partie d’un effort plus large pour empêcher leur utilisation à des fins criminelles.

La première chose à noter est donc que, lorsque vous entrez dans le monde des cryptos, votre tout premier achat de coins ou de tokens est lié à votre identité réelle. Dès cet instant, vos transactions seront enregistrées sur un registre (souvent) public. Ainsi, avec quelques efforts et un minimum de connaissances, chaque transaction que vous effectuez dans l’écosystème de la blockchain peut être reliée à votre identité.

Maintenant que ce point est clair, revenons à la question principale.

Vos options pour échanger des devises fiduciaires contre des cryptos

Eh bien, nous avons compris que l’échange de devises fiduciaires contre des cryptos consiste en fait à quitter le système fiduciaire pour entrer dans le celui de la monnaie décentralisée basée sur la blockchain. Mais où se trouve exactement la limite entre ces deux dimensions ? Examinons cela de plus près.

Plateformes d’échange centralisées

L’endroit le plus couramment utilisé par les débutants pour échanger des devises fiduciaires contre des cryptos est de loin une plateforme d’échange centralisée (CEX), telle que Binance ou Coinbase. Ces plateformes permettent aux utilisateurs de faire leurs premiers pas dans le monde des cryptos, car elles acceptent les paiements par carte bancaires en échange de coins et de tokens. Cela constitue généralement la première étape du voyage.

Comment cela marche-t-il ?

Lorsque vous utilisez une plateforme d’échange centralisée, la première chose à faire est d’ouvrir un compte. Pour ce faire, vous devez normalement fournir une photo d’identité officielle, un selfie, un justificatif de domicile et votre signature. Même s’il est possible de créer un compte sur certains CEX sans passer par les procédures KYC (Know Your Customer, Connaissance du client), la plupart des plateformes d’échange vous donnent un accès limité à leurs services tant que ces informations ne sont pas fournies.

La procédure précise varie d’une plateforme à l’autre, mais l’objectif reste le même : réduire la fraude et le blanchiment des capitaux en rendant transparente la propriété des wallets.

Une fois que vous avez fourni ces données et que votre compte est créé, vous êtes libre d’acheter une variété de coins ou de tokens à l’aide de votre carte de crédit ou de débit. Vos cryptos sont ensuite envoyées sur le wallet contrôlé par la plateforme, qui a été créé lorsque vous y avez ouvert votre compte.

Et voilà ! C’est le début de votre aventure dans le monde des cryptos. À partir de là, vous pouvez commencer le trading.

Plateformes d’échange décentralisées avec API

Jusqu’à aujourd’hui, il était courant de se lancer dans le monde des cryptos via une plateforme d’échange centralisée. Cela s’explique en partie par le fait que les plateformes d’échange décentralisées ne proposaient tout simplement pas l’option d’achat avec devise fiduciaire. Sans entité centrale et avec un service entièrement géré par blockchain, où va la monnaie fiduciaire une fois que vous avez payé vos cryptos ?

Mais l’écosystème des cryptos ne cesse de s’étendre et d’évoluer pour devenir toujours plus décentralisé. Ainsi, les utilisateurs s’attendent à ce que les options d’échange de devises fiduciaires contre des cryptos suivent le rythme.

Ici, des plateformes telles que MoonPay et Wyre répondent à l’appel : ces services offrent aux plateformes d’échange décentralisées une intégration conforme à la procédure KYC, ce qui permet d’acheter des cryptos avec de la monnaie fiduciaire. Les API peuvent varier mais elles mettent l’accent sur un thème central : elles prennent en charge les demandes de documentation et la procédure KYC. Elles permettent de doter les DEX des fonctionnalités d’achat de cryptos en devises fiduciaires, sans impacter leur caractère décentralisé.

Le principal avantage de cette fonctionnalité tient au fait que les cryptos nouvellement achetées seront directement transférées vers votre propre wallet personnel, et non vers un wallet dépositaire d’une plateforme d’échange. Vous aurez ainsi le contrôle total sur vos cryptos immédiatement après l’achat. Si cela vous intéresse, découvrez le service d’achat ParaSwap, disponible sur Ledger Live. Vous pouvez payer en monnaie fiduciaire et recevoir vos cryptos directement sur votre Nano.

Facile via Ledger Live

Comme pour toute transaction de cryptos, l’échange de devises fiduciaires en cryptos implique un certain nombre de facteurs à prendre en compte, notamment la sécurité, les frais de gaz et le type de wallet dans lequel vos fonds sont versés.

Si vous utilisez une plateforme d’échange centralisée, par exemple, vous devrez utiliser son wallet dépositaire, ce qui signifie que vous n’avez pas le contrôle sur vos fonds. De plus, les déplacer vers un wallet dont vous avez le contrôle total est une autre étape qui prend du temps.

C’est pourquoi Ledger propose un service d’achat simplifié de cryptos à partir des devises fiduciaires au sein de l’écosystème Ledger Live, via ses partenaires MoonPay, Wyre et Coinify. Vous pouvez facilement y acheter (et vendre) des cryptos via votre carte bancaire classique, de pair avec votre Ledger Nano. Les coins disponibles incluent les BTC, les ETH et les DOT, ainsi qu’une grande variété de tokens DeFi.

Grâce à Ledger Live, vous pouvez acheter des cryptos sans aucune friction et avoir un contrôle total sur votre propre wallet physique, ce qui est synonyme de facilité d’utilisation, même pour les nouveaux utilisateurs. De plus, comme pour toutes les plateformes avec API, le service est entièrement conforme à la procédure KYC.

Marchés de NFT

Une autre nouveauté très intéressante est l’achat de cryptos à partir de monnaies fiduciaires via des plateformes d’échange de NFT.

Les plateformes telles que Rarible et OpenSea ont permis aux utilisateurs de faire leurs premiers pas dans l’univers des cryptos via les NFT. Elles permettent d’acheter des cryptos par carte bancaire (ici encore, vous devrez passer par une procédure KYC).

En plus d’offrir un autre point d’entrée dans le système des cryptos, cette nouvelle option nous renseigne sur le secteur dans son ensemble : les NFT (et non les cryptomonnaies) sont de plus en plus souvent le point d’entrée des nouveaux utilisateurs. Cela illustre l’évolution du secteur, qui est passé d’une niche financière à quelque chose de culturellement plus répandu.

Distributeurs de bitcoins : une mention honorable

Et enfin… impossible de ne pas en parler.

Il est très improbable que vous utilisiez un jour un distributeur de bitcoins. Mais ils existent bel et bien. Ils méritent d’être mentionnés, étant les pionniers de l’échange de devises fiduciaires en cryptos.

Les distributeurs de bitcoins sont des kiosques connectés au réseau Bitcoin. Ils acceptent les espèces pour les convertir en bitcoins. Chaque fois que vous les utilisez, un nouveau wallet est créé, ce qui fait circuler les bitcoins que vous venez d’acheter sur la blockchain.

Contrairement à une plateforme d’échange, les distributeurs de bitcoins sont les seuls moyens qui ne demandent aucune pièce d’identité pour acheter des cryptos. Cependant, en raison de la limitation de la quantité de bitcoins que vous pouvez acquérir à chaque fois et de la difficulté évidente de trouver un distributeur, les distributeurs de bitcoins ne seront probablement pas la solution idéale pour vous.

Pour résumer, l’acquisition de cryptos à partir de devises fiduciaires peut se faire via une plateforme d’échange centralisée, une plateforme décentralisée avec intégration des achats, une plateforme d’échange de NFT ou, théoriquement, un distributeur de bitcoins. Dans presque tous les cas, vous devrez fournir des documents personnels pour vous conformer à la réglementation en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux. L’endroit où vos cryptos seront versées dépendra du type de plateforme.

Examinons maintenant les options qui s’offrent à vous pour sortir du système monétaire basé sur la blockchain.

Échanger des cryptos contre de la monnaie fiduciaire

Voilà, vous avez fait votre première incursion dans le monde des cryptos et tout s’est bien passé pour vous : vous avez peut-être fait quelques échanges, mis en staking quelques tokens, vendu un NFT ou vous êtes même devenu(e) un fournisseur de liquidités. Maintenant, vous voulez retirer de l’argent pour vous acheter ce qui vous fait plaisir.

En d’autres termes, vous devez échanger des cryptos contre des monnaies fiduciaires. Il existe plusieurs façons de le faire, examinons-les plus en détail.

Utilisez vos cryptos pour acheter des biens et des services

Le moyen le plus simple de convertir vos cryptos en monnaies fiduciaires consiste à acheter directement des biens ou des services avec votre cryptomonnaie.

Cela peut sembler assez simple, mais la réalité est un peu plus complexe. Si les cryptomonnaies sont acceptées comme cours légal par quelques pays comme le Salvador, et même par quelques entreprises (Travala et Tesla étant deux sociétés ayant actuellement une longueur d’avance), nous sommes encore loin de l’adoption de masse. Ainsi, même si vous trouvez quelques endroits qui acceptent certains coins et certains tokens comme moyens de paiement, il est peu probable que cela soit votre principale « porte de sortie » pour le moment.

Conversion par le biais d’une plateforme d’échange

Comme pour l’échange de devises fiduciaires contre des cryptos, les plateformes d’échange de cryptos centralisées fournissent un moyen de convertir vos cryptos en monnaie fiduciaire.

Avant d’entamer ce processus, vous devez vérifier que la plateforme d’échange accepte les conversions dans la monnaie fiduciaire de votre choix. Une fois que vous l’avez vérifié, vous pouvez simplement « vendre » un montant donné de vos cryptos pour payer l’équivalent en monnaie fiduciaire sur votre carte bancaire courante. La transaction induira des frais de service minimes, qui varient également selon les plateformes. Il est important de préciser que ce processus peut prendre quelques heures voire quelques jours.

Pardon ? DES JOURS ? Oui, nous convenons que ce n’est pas idéal. La véritable liberté, c’est de pouvoir utiliser vos cryptos avec la même agilité que vos euros, dollars ou francs suisses. Cela suppose des transactions instantanées, des options de paiement fiables, sans avoir à planifier à l’avance pour simplement acheter des boissons avec vos bitcoins. Le fait que la plupart des commerçants n’acceptent toujours pas les paiements directs en cryptos, sans compter la lenteur des conversions sur les plateformes d’échange, peuvent constituer un obstacle majeur à l’utilité des cryptos.

Conversion de cryptos en monnaie fiduciaire via une carte de débit crypto

Le but principal des cartes de débit crypto est de vous permettre de dépenser vos cryptos aussi facilement que vos espèces. En d’autres termes, vous l’avez deviné, ce sont des outils qui permettent d’échanger des cryptos contre des monnaies fiduciaires. Les outils les plus pratiques.

L’objectif premier des cryptos est de supprimer les obstacles à la circulation de la valeur, ce qui signifie être capable de dépenser vos cryptos quand et où vous le souhaitez. C’est pourquoi Ledger a annoncé un partenariat avec Baanx, une FinTech basée à Londres, pour lancer la carte CL, propulsée par Ledger : la nouvelle carte de débit crypto.

Cette carte CL, propulsée par Ledger, allie l’utilité de l’argent classique à la liberté et aux possibilités de la monnaie décentralisée. Elle traite les paiements instantanément, comme une carte de débit ordinaire. Ainsi, au lieu de perdre votre temps à rechercher des commerçants acceptant les cryptos, ou de passer deux jours à vérifier votre compte en banque pour voir si vos fonds sont arrivés, vous pouvez simplement charger votre carte et réaliser votre paiement.

C’est tout.

Comment faire ?

La carte CL, propulsée par Ledger, est une carte de paiement qui peut être rechargée en utilisant le solde de votre Ledger Nano. La carte est connectée à une infrastructure de paiement universelle. Cela vous permet de convertir vos cryptos en leur valeur équivalente en monnaie fiduciaire au moment de l’achat.

Vous pouvez ainsi non seulement bénéficier d’une conversion de cryptos en monnaie fiduciaire rapide et fluide, mais aussi profiter de vos avoirs en cryptos jusqu’au moment de l’achat. Si cela vous semble intéressant et que vous souhaitez figurer parmi les premiers à bénéficier de la carte CL, vous pouvez vous inscrire ici pour rejoindre la liste d’attente. Nous trouvons constamment de nouvelles façons d’intégrer vos cryptos à votre vie, et ce n’est que le début.

Vers un futur basé sur la crypto

Voilà, vous savez maintenant tout sur l’échange de monnaie fiduciaire en cryptos, et inversement. Alors allez-y et plongez-y en toute confiance ! La crypto est synonyme de liberté : la liberté de stocker ce que vous gagnez et de dépenser comme bon vous semble. Mais il ne faut pas oublier qu’une fois que vous avez converti votre argent en monnaie fiduciaire, quelle que soit l’option utilisée, vous risquez d’être soumis(e) à imposition. C’est un point qu’il convient de garder bien en tête pour tirer le meilleur parti de cette flexibilité.

Continuez donc de vous informer et de faire vos recherches. Profitez de ce changement de cap vers l’ère du Web3, une nouvelle époque, au sein de laquelle les grandes plateformes ne dictent plus les règles d’accès à vos actifs et où vous êtes de nouveau aux commandes.

Le savoir, c’est le pouvoir.

Ayez confiance en vous et continuez à apprendre ! En vérité, le stockage de la valeur consiste à pouvoir effectuer des achats. Regardez donc notre épisode School of Block sur la façon de dépenser votre crypto dans la vie de tous les jours.


Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]