Créez votre propre NFT. En trois clics.

Intermédiaire Mai 6, 2022 · 5 min de lecture

create nfts
Points clés :
— Les tokens non fongibles (NFT) sont des tokens de cryptos représentant des éléments rares ou uniques qui ne sont ni interchangeables, ni remplaçables individuellement.
— La popularité des NFT est phénoménale et leur volume de ventes mensuelles a été multiplié par plus de dix, car un nombre croissant d’artistes vendent leurs œuvres sur les marchés de NFT.
— Vous pouvez créer, sans expertise technique particulière, vos propres NFT et les vendre sur ces marchés.

Oui, c’est fou ! À présent, décortiquons comment créer vos propres NFT, afin que vous puissiez participer à cette révolution.

Alors que l’on pensait que les cryptos, et notamment le Bitcoin, avaient atteint leur vitesse de croisière maximale, les NFT (tokens non fongibles) sont arrivés en trombe et ont pris le monde d’assaut. Dans le secteur de l’art en particulier, les NFT dynamitent le marché mondial. Tout cela grâce à des artistes célèbres qui se sont essayés à ce nouveau mélange entre l’art et la technologie de pointe.

En octobre, par exemple, un collectionneur d’art basé à Miami a acheté une œuvre d’art vidéo de 10 secondes sous forme de NFT pour plus de 86 000 dollars US. Puis, au cours de la dernière semaine de février, il a vendu cet art numérique NFT pour la somme astronomique de 6,6 millions de dollars.

Comme si cela ne suffisait pas, un groupe de personnes a enflammé les réseaux en brûlant une œuvre d’art d’une valeur de 100 000 dollars réalisée par le célèbre artiste de rue Banksy, afin d’en faire un token non fongible. Ils ont ensuite vendu le NFT de cette œuvre d’art pour la somme énorme de 390 000 dollars sur le célèbre marché de NFT OpenSea.

Tout cela semble fou, n’est-ce pas ? Nous allons vous aider à y voir clair. Et qui sait, peut-être qu’à la fin de cet article, vous aurez envie de créer votre propre NFT. Ne vous inquiétez pas, c’est plus facile que vous ne l’imaginez.

Mais en fait, qu’est-ce qu’un NFT ?

Le qualificatif « fongible » est utilisé pour décrire tout ce qui n’est pas unique en soi. Un billet de banque, les actions d’une société, un bonbon dans un paquet de bonbons pour Halloween, etc. Vous pouvez échanger l’un contre l’autre sans que leur valeur ne change.

En revanche, les articles non fongibles sont tout le contraire. Ils sont uniques ou rares et ne peuvent pas être remplacés par des articles semblables. Par exemple, une montre de poche ancienne qui vous a été offerte par votre grand-père. C’est totalement unique et cela représente une information ou une émotion qui ne peut être remplacée par rien d’autre. C’est non fongible.

Il en va de même des œuvres d’art telles que La Joconde de Léonard de Vinci ou le tableau La Nuit étoilée de Vincent van Gogh. Il peut y avoir des reproductions de chaque œuvre d’art, mais l’original est unique. Et non fongible.

Prenez n’importe lequel de ces objets et représentez-le à l’aide de tokens crypto uniques sur une blockchain et vous obtiendrez un token non fongible, ou NFT. De tels NFT sont stockés sur une blockchain et servent de preuve de propriété de tout actif réel ou virtuel. De plus, le fait qu’ils soient basés sur la blockchain rend les NFT sécurisés et immuables, empêchant quiconque de modifier leurs données.

La capacité des NFT à représenter le caractère unique des articles d’une manière sûre et prouvée est sur le point de profiter à un large éventail de secteurs d’activité. Les NFT peuvent être utilisés dans le jeu pour représenter des objets virtuels uniques, acheter et vendre des œuvres d’art uniques, détenir des droits d’auteur sur des albums de musique, représenter des droits de propriété, et bien plus encore.

D’où vient cette hype autour de l’art NFT ?

Le passage au numérique est parfois passionnant, parfois drôle, et parfois un mélange des deux. Et l’élevage de chats numériques semble à la fois drôle et passionnant. En fait, c’est là que la hype autour des NFT a commencé.

En 2017, une entreprise canadienne a lancé le jeu NFT CryptoKitties, basé sur Ethereum, qui permettait d’élever des chats numériques rares et mignons. Sur la blockchain. En raison de notre penchant pour les chats, le jeu est devenu célèbre et le monde des NFT a franchi un cap important.

Crédit d’image à ConSensys.net

Alors que l’innovation s’est poursuivie, l’excitation autour des NFT s’est calmée puis a dépassé les frontières de la communauté crypto.

L’année 2020 a changé la donne lorsque les confinements imposés par la pandémie de COVID-19 ont accéléré le passage au tout-numérique. Les confinements ont obligé les gens à s’adapter à un mode de vie plus digitalisé.

Les entreprises ont mis en place le télétravail, les écoles et les étudiants se sont adaptés à l’apprentissage en ligne, les films ont commencé à sortir sur Netflix et Amazon Prime, le shopping est devenu moins pénible avec les achats en ligne comme seule option, et les artistes se sont tournés vers l’art numérique pour exprimer leur créativité. C’est là que les NFT sont entrés en scène et se sont transformés en un moyen original pour ces artistes de créer et de vendre de l’art numérique sur Internet.

What Do They Know About Innocence? – Indrani Mitra
Crédit d’image à Medium

Nous plongeons donc dans une toute nouvelle ère d’achat et de vente d’œuvres d’art.

Pourquoi investir dans l’art immatériel des NFT ?

Avec toute la numérisation qui nous entoure, nous dépensons déjà beaucoup d’argent dans des objets immatériels. Le caractère immatériel de ces dépenses n’empêche pas les joueurs d’acheter de nouvelles skins et des objets in-game liés à leurs jeux préférés. Cela n’empêche pas les passionnés de musique ou de cinéma de payer un abonnement à Spotify ou Netflix.

Il n’y a donc aucune raison pour que le caractère immatériel empêche les collectionneurs d’art d’acheter des œuvres authentiques d’artistes numériques tels que Beeple et Lushsux, tokenisés en NFT. Les collectionneurs d’art investissent leur argent là où se trouvent les œuvres des meilleurs artistes. Même Jack Dorsey, fondateur de Twitter, a mis en vente son premier tweet comme NFT. Le tweet de Dorsey, qui dit « just setting up my twttr » (je crée juste mon twttr), a généré des enchères de plus de deux millions de dollars.

Mais, me direz-vous, pourquoi s’intéresser aux NFT alors que l’art qu’ils représentent pourrait être facilement copié et rattaché à un nouveau NFT ? Est-ce que les œuvres d’art NFT ne sont pas très fortement surévaluées ? Et surtout, pourquoi payer pour une œuvre d’art immatérielle ?

Bien sûr, elles peuvent être copiées et rattachées à un nouveau NFT, de la même manière que des copies de sacs Louis Vuitton sont partout. Mais cela ne réduit pas la valeur du produit original. De plus, grâce à la technologie de la blockchain, deux NFT ne représenteront jamais la même information. Et vous pourrez toujours distinguer l’original de la version copiée en vérifiant les dates auxquelles les deux NFT ont été créés.

Devriez-vous créer une œuvre d’art NFT ?

Vous avez sûrement des doutes quant à la valeur réelle des NFT. Mais pensez un peu au monde de l’art traditionnel. Vous voyez des galeries d’art, des gens qui paient des centaines de milliers, voire des millions d’euros pour des œuvres d’art… Et puis la réalité vous rattrape. Seules quelques rares personnes sont capables de gagner leur vie ainsi, lorsque les circonstances sont favorables. Même dans ce cas, ils doivent partager leurs revenus avec les multiples intermédiaires impliqués dans la vente.

Le monde des NFT est totalement différent. Dans ce monde, c’est vous, l’artiste, qui contrôlez toutes les ficelles de votre œuvre. Les marchés des NFT sont d’une envergure mondiale. Ils vous permettent de présenter vos œuvres d’art au monde entier. Pas besoin de contacter une galerie ou une agence pour vendre vos œuvres. Vous n’avez pas non plus à partager vos revenus avec des intermédiaires. En fait, avec les marchés des NFT vous pouvez voir à tout moment le statut des ventes de vos œuvres. Chaque fois que le NFT de votre œuvre est échangé, vous pouvez en tirer une commission équitable. De plus, vous pouvez également, à tout moment, prouver l’authenticité de votre œuvre et faire en sorte qu’une seule personne en soit la véritable propriétaire.

En somme, l’ensemble de l’écosystème des œuvres d’art NFT crée un environnement plus ouvert à la vente et à l’achat d’œuvres d’art.

Si cela vous tente, cela vaut la peine d’apprendre à créer des œuvres d’art NFT… vous pourriez être le prochain Beeple !

Comment créer des NFT ?

Contrairement à ce que vous pouvez imaginer, créer des NFT ne nécessite que peu ou pas de connaissances techniques. Il existe de nombreux marchés NFT, tels que OpenSea, Rarible ou Mintable, où vous pouvez créer des NFT de vos œuvres en quelques minutes.

Pour commencer à créer votre NFT, vous devrez d’abord connecter votre wallet de cryptos à un marché NFT de votre choix. L’adresse du wallet sera votre identifiant de connexion, vous n’aurez donc jamais besoin de communiquer d’autres informations. Après cela, vous pouvez accéder à la section « Create » (Créer) sur le marché, télécharger votre œuvre d’art et finaliser le processus en cliquant sur les boutons correspondants.

C’est tout. Avant même que votre mère ne appelle pour descendre manger, que votre bébé ne se mette à pleurer ou que vous ne manquiez à votre tendre moitié, votre œuvre NFT sera déjà prête à être vendue.

Stocker vos NFT en toute sécurité

La preuve de propriété de vos œuvres stockées sous forme de NFT est par essence sûre et immuable. Mais le token lui-même n’est pas plus sécurisé qu’un coffre-fort privé contenant un million de dollars posé sur une table dans le hall d’attente d’une gare. C’est pourquoi vous devez vous assurer de la sécurité du token qui préserve l’authenticité de votre œuvre.

Alors, comment stocker vos NFT en toute sécurité ? Avec un wallet physique.

Les wallets physiques tels que le Ledger Nano S sont des appareils semblables à une clé USB, vous permettant de stocker vos tokens de crypto fongibles et non fongibles avec une sécurité totale. En plus de prendre en charge les NFT sur Ethereum, les wallets Ledger prennent désormais en charge les tokens natifs Cardano.


Les wallets Ledger Nano vous donnent un contrôle absolu sur vos NFT : étant la seule personne à connaître votre clé privée et votre phrase de récupération, l’accès vous en est exclusivement réservé. Les wallets stockent par ailleurs vos NFT hors ligne, empêchant ainsi toute personne mal intentionnée de jeter un œil sur votre collection en pleine expansion.

Si vous êtes aussi enthousiaste que nous au sujet des NFT, consultez notre épisode de School of Block consacré à l’actif qui est en train de changer la face du monde.

Article connexe

Partager cet article

Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]

Abonnez-vous à notre
newsletter

Recevez nos derniers articles de blog, offres exclusives et nouvelles cryptos prises en charge directement par email.