Qu’est-ce qu’Infura ?

Lire 5 min

Points clés :
— Ethereum est la blockchain la plus populaire au monde. Elle est utilisée par la grande majorité des développeurs qui souhaitent lancer des applications basées sur la blockchain pour une utilisation à l’échelle mondiale.

— Toutefois, pour connecter leurs dApps (applications décentralisées) à la blockchain Ethereum, les développeurs doivent exécuter un nœud, ce qui est difficile et coûteux.

— Infura est un fournisseur d’infrastructure qui permet aux développeurs de se « brancher » sur la blockchain Ethereum via des nœuds gérés par Infura. Les développeurs économisent ainsi du temps, de l’argent et bien des efforts.

— L’écosystème Ethereum a ainsi pu se développer, mais cela a également eu des répercussions importantes sur la nature du réseau dans son ensemble. Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est Infura et nous examinerons le rôle qu’il joue dans le Web3.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se cache derrière le Web3 ? Vous devriez, c’est important ! Dans cet article, nous répondons à la question « Qu’est-ce qu’Infura » et nous vous fournissons des informations essentielles sur l’état actuel du Web3 et sur son avenir.

La décentralisation est sans conteste la caractéristique principale du Web3. Dans un système qui n’est plus gouverné par une entité centrale, les utilisateurs comme vous et moi sont libres de reprendre le contrôle de leurs données, de l’accès à celles-ci, et de leur liberté d’expression.

Pour ce faire, le Web3 a bâti son écosystème sur la blockchain, un réseau dont le contrôle est totalement décentralisé. Il est impossible de fermer, de manipuler ou de censurer un réseau de blockchain. Cette résilience est au cœur de milliers d’applications décentralisées que vous utilisez peut-être déjà : la DeFi, les plateformes de NFT et les extensions de navigateur constituent tous de parfaits exemples.

Puisque toutes ces technologies sont construites sur la blockchain, le Web3 devrait être un écosystème de dApps parfaitement opérationnel et « toujours en marche », n’est-ce pas ?

Applications décentralisées, système centralisé

Eh bien, pas vraiment. Même dans notre idéologie d’un Web3 totalement décentralisé, nous avons toujours besoin de plus que la blockchain pour donner vie aux dApps. Nous parlons ici d’Infura.

Dans cet article, nous examinons de plus près cet élément central du Web3. Qu’est-ce qu’Infura, pourquoi est-il si vital pour l’écosystème Ethereum, et comment affecte-t-il la mission et l’avenir du Web3 ?

C’est parti !

Commençons par le commencement : qu’est-ce qu’Infura ?

La blockchain, dans sa forme pure, est un système qui permet de faire circuler la valeur, ce qui a une utilité quasi infinie. Mais pour le genre de transactions que la plupart d’entre nous effectuent, il fallait quelque chose de plus sophistiqué que le simple fait d’envoyer et de recevoir. Il nous fallait pouvoir attacher des conditions à ces transactions. En 2015, Ethereum a répondu à ce besoin en lançant les contrats intelligents : des accords auto-exécutables qui peuvent être intégrés à la blockchain. C’est ainsi qu’Ethereum est devenu une blockchain programmable, prenant en charge tous les cas d’utilisation impliquant de la valeur.

La blockchain Ethereum étant désormais capable de transférer de la valeur et de prendre en charge des interactions complexes par le biais de ses contrats intelligents, le réseau est devenu le moteur de la révolution du Web3. La blockchain peut ainsi être utilisée par les développeurs désireux de créer leurs applications sur son registre, et tout un écosystème de plateformes DeFi, d’utilitaires et d’échanges de NFT a rapidement vu le jour dans la sphère d’Ethereum.

Cependant, malgré son utilité, il peut être difficile pour les développeurs de créer des applications sur la blockchain Ethereum. En effet, pour interagir avec ses contrats intelligents, il faut exécuter un nœud spécial (un type de logiciel). Cela peut être coûteux, chronophage et difficile à faire fonctionner.

Infura : un fournisseur Nodes-as-a-Service (nœuds en tant que service)

Quelle solution pour les développeurs ? Pourquoi ne pas simplement externaliser cette tâche, en payant quelqu’un d’autre pour gérer les nœuds, de manière à ce que les développeurs puissent se concentrer sur leur projet ? C’est exactement ce que propose Infura.

Infura est conçu pour alléger la charge de travail des développeurs. Au lieu de créer et de maintenir leur propre nœud pour lancer leur application sur Ethereum, les développeurs peuvent désormais faire appel à Infura et à ses « nœuds en tant que service » pour accomplir cette tâche. Cela présente quelques avantages clés pour l’univers en plein essor du Web3.

Une nouvelle ère pour les développeurs du Web3

La question complexe des nœuds étant réglée, Infura a permis aux développeurs de se focaliser sur l’innovation. Ces derniers ont ainsi pu exploiter facilement le potentiel d’Ethereum pour lancer leurs propres projets dans le Web3.

Davantage d’options pour les utilisateurs

Cette solution a été bénéfique non seulement pour les développeurs, mais aussi pour les utilisateurs du Web3 : grâce à la simplification du processus de lancement, un large éventail d’applications décentralisées a pu voir le jour, offrant aux utilisateurs une multitude de choix.

Un nouveau dynamisme pour l’écosystème d’Ethereum

Enfin, au-delà des avantages apportés aux différents acteurs du Web3, Infura a contribué à dynamiser l’écosystème lui-même. Il a rendu les projets évolutifs, ce qui a permis à l’ensemble de l’écosystème de grandir et de se développer à un rythme jamais vu auparavant. Le rythme effréné de ce développement est l’un des facteurs qui ont rendu le Web3 si remarquable. Infura y a sans aucun doute contribué.

Les problèmes relatifs à Infura : un retour à la centralisation ?

Tout cela fait rêver, n’est-ce pas ? Mais il y a un prix à payer. Revenons à ce que nous avons dit au début.

La décentralisation est le principe autour duquel le Web3 s’est construit. Mais si une plateforme ou un écosystème commence à reposer sur une entité centrale, un immense déséquilibre se crée. En effet, cette entité peut agir comme une sorte d’interrupteur pour tout le système. Et comme de nombreuses dApps dépendent d’Infura en tant que fournisseur de nœuds, tout problème rencontré par Infura devient un problème pour l’ensemble du système.

Interruptions de service

Quelques récents incidents illustrent ce point : des interruptions de service d’Infura ont entraîné l’arrêt simultané d’une grande partie de l’écosystème des dApps d’Ethereum.

Un certain nombre de plateformes, comme Binance et MetaMask (oui, des géants du secteur !), ont même dû suspendre les fonctionnalités qui utilisaient l’ether ou des tokens basés sur Ethereum. Votre liberté de gérer vos cryptos était ainsi réduite si vous utilisiez l’une de ces plateformes comme portefeuille de cryptos.

Censure

Infura est un service centralisé et peut donc être suivi par les gouvernements ou des tiers, et ses opérations peuvent être censurées. Cela va à l’encontre du but recherché par la décentralisation et supprime ainsi l’élément clé qui rend le Web3 unique.

En résumé, Infura a résolu un problème majeur pour les développeurs du Web3 en fournissant ces nœuds en tant que service. Malencontreusement, il est aussi devenu un point central de défaillance pour l’écosystème, même si les applications elles-mêmes étaient décentralisées.

L’avenir des infrastructures du Web3

Pour que le Web3 soit totalement décentralisé à l’avenir, il faut absolument réfléchir à la manière de rendre le système plus résilient, autonome et moins sujet aux points de défaillance uniques.

Cela pourrait par exemple signifier que chaque projet gère son propre nœud Ethereum. Pour y parvenir, les prochaines infrastructures devront rendre le processus de création d’un nœud plus rapide, plus facile et moins coûteux pour les développeurs, sans avoir à recourir à un fournisseur de services centralisé.

Le savoir, c’est le pouvoir.

Quel que soit ce que l’avenir nous réserve, Infura aura été d’une importance capitale pour le secteur de la blockchain, et un tremplin essentiel pour la prochaine génération d’Internet. À mesure que l’écosystème continue de se développer et d’évoluer, la meilleure solution pour les utilisateurs comme nous est d’acquérir une connaissance approfondie et précise de son fonctionnement. Cela signifie qu’il faut regarder au-delà des plateformes et des services, et s’intéresser aux fondements du système dans son ensemble, là où les choses semblent souvent moins claires.

Alors, ayez confiance en vous et profitez de ce temps pour continuer à apprendre : le Web3 se dessine à toute vitesse, et la Ledger Academy est là pour s’assurer que vous restiez à la page !

Le savoir, c’est le pouvoir.


Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]