Nouveauté : récupérez votre wallet tout simplement avec Ledger Recover, fourni par Coincover

Découvrir

Utility token : définition

Avr 19, 2024 | Mis à jour Avr 19, 2024
Un utility token, souvent traduit par token utilitaire ou jeton utilitaire, est un type de token. Également appelé « token d’utilisateur », il joue un rôle bien précis : il donne à son détenteur l’accès aux fonctionnalités d’un projet décentralisé, constituant ainsi l’économie de ce système. Ce système pourrait être un DEX, une plateforme de métavers ou une plateforme du Web3 basée sur la blockchain.

Qu’est-ce qu’un utility token ?

Les utility tokens sont généralement émis lors des offres au public de coins (Initial Coin Offering, ICO) ou des offres initiales sur DEX (Initial DEX Offering, IDO). En contrepartie de leur achat, les détenteurs de tokens utilitaires bénéficient de certains privilèges, tels que l’accès à des services spécifiques ou des réductions de frais. Par ailleurs, le détenteur d’un utility token peut voter sur une proposition d’amélioration d’une application décentralisée (dApp). La norme (ou modèle) de token la plus utilisée pour les utility tokens est la norme de token ERC20, développée sur le réseau Ethereum.

Exemples de tokens utilitaires

Un utility token remplit certaines fonctions au sein de son réseau crypto de référence. Voici quelques exemples :

Basic Attention Token (BAT)

Il s’agit d’un token ERC20 utilisé par les annonceurs comme moyen de paiement en échange de différents services sur le navigateur Brave. Les utilisateurs peuvent gagner des récompenses en BAT pour avoir regardé des publicités, acheté des BAT et les avoir vendus sur des plateformes d’échange décentralisées.

Chainlink (LINK)

Chainlink est un oracle de blockchain conçu sur le réseau Ethereum. Un oracle est un service qui connecte une blockchain à des sources externes pour y introduire des données en temps réel. LINK est un token ERC20 et le token utilitaire du réseau oracle Chainlink. LINK récompense les opérateurs de réseaux qui collectent des données et offrent divers autres services, ce qui en fait l’élément vital de cette application.

Quelles sont les différences entre les utility tokens et security tokens ?

Un security token (token-valeur) sert de moyen d’investissement lié à un actif réel et donne à son détenteur un accès à la propriété de cet actif. Les utility tokens sont principalement conçus pour remplir des fonctions spécifiques et pour être utilisés au sein de l’écosystème de la blockchain. Ils n’attestent d’aucun droit de propriété sur le projet.

Les security tokens, quant à eux, attestent de la propriété totale, de la propriété partielle ou de la détention de parts d’un actif ou d’un projet, tout comme les valeurs mobilières traditionnelles, telles que les actions.

Les principales différences entre les utility tokens et security tokens sont les suivantes :

  • Utilisation : les security tokens sont des contrats d’investissement qui représentent une part de l’entreprise ou de l’entité qui émet le token. En revanche, les détenteurs de tokens utilitaires n’ont pas de participation réelle dans l’entreprise et ne généreront pas de retour sur investissement.
  • Valorisation : la valeur des security tokens est directement liée à la valorisation de l’entreprise ou de l’actif qui émet le token. Si la valorisation de l’entreprise augmente, la valeur du security token augmente également. Il n’y a aucun lien entre la valorisation actuelle de l’actif et les tokens utilitaires.
  • Réglementation : la plupart des tokens utilitaires ne sont pas réglementés. En ce qui concerne les security tokens, les entreprises et les investisseurs doivent se conformer aux réglementations et aux lois en vigueur, telles que le Howey Test aux États-Unis, qui détermine s’il existe un contrat d’investissement et si le token est utilisé pour des investissements avec des attentes de rendement.

Dominance bitcoin

La dominance du bitcoin est le ratio entre sa capitalisation et celle de l’ensemble du marché des cryptomonnaies.

Définition complète

Protocole IPFS (InterPlanetary File System)

IPFS (InterPlanetary File System, système de fichier inter-planétaire) est un système distribué, de pair à pair, pour le partage, le stockage et l’accès aux fichiers, données numériques, applications et sites Web.

Définition complète

Halving

En crypto, le halving est un événement qui se produit avec certaines cryptomonnaies, comme le bitcoin, dans le but de réduire le taux d’émission de nouveaux coins et d’en maintenir la rareté.

Définition complète