Les plus grands artistes NFT et les collections historiques

Débutant Déc 24, 2021 · 8 min de lecture

Points clés :
— Le monde des NFT a fait beaucoup parler de lui, avec des ventes explosives et un immense attrait artistique pour les créateurs et les collectionneurs du secteur de l’art, qu’il soit numérique ou traditionnel. Si ce nouvel art est en train d’émerger, ce n’est pas nécessairement le fruit de nouveaux artistes.
— Certains des artistes du monde des NFT ont une expérience incroyable en matière de création. Ils ont des décennies d’expérience, ayant travaillé avec des performeurs de premier plan et collaboré avec d’autres célébrités de renom.
— Davantage de collectionneurs vont continuer à se tourner vers les NFT, et de plus en plus d’artistes auront la possibilité d’exploiter la blockchain pour créer et vendre leurs œuvres.
— Nous vous donnons ici le meilleur guide des plus grands artistes NFT, afin que vous puissiez entrer dans cet univers en toute confiance.

Les NFT sont un tour de force basé sur la blockchain qui a pris d’assaut le monde de l’art en 2021. Mais qui sont les figures de prou de ce phénomène, et pourquoi sont-elles si célébrées ? Voici les plus grands artistes NFT.

Le monde des NFT offre une manière totalement différente d’aborder l’art. Grâce à un écosystème basé sur la blockchain, les NFT ont créé un mouvement culturel, séduisant une communauté qui se développe d’elle-même. Contrairement à d’autres secteurs, l’univers des NFT est décentralisé, dépourvu de toute autorité centralisatrice. Il est animé par une communauté très engagée et dispersée qui joue un rôle considérable permettant de dynamiser les artistes.

Il peut être difficile de trouver ses repères quand on ne maîtrise pas les piliers. Mais en apprenant à connaître les personnes sur lesquelles cet espace repose (c’est-à-dire les artistes), vous pouvez vous faire une idée précise des NFT et de ce qui anime cette communauté. Dans cet article, nous allons parcourir la légendaire galerie des artistes NFT les plus populaires. Nous découvrirons dix des artistes les plus appréciés du marché NFT (sans ordre particulier).

Pak

Difficile de commencer par quelqu’un d’autre… Pak (anonyme) est certes un crypto-artiste, mais plus encore, c’est un innovateur (ou innovatrice) expérimental(e) qui cherche constamment à défier nos perceptions via les technologies émergentes. Son identité étant entourée de mystère, nous ne connaissons pas les antécédents de cet artiste numérique. Ce que nous savons, c’est que Pak est à l’origine du studio Undream et de l’IA nommée Archillect (un curateur de supports visuels). Autre chose, Pak est certainement l’un(e) des artistes les plus remarquables et les plus révolutionnaires à avoir émergé dans cet espace et à avoir réussi dans le domaine de l’art NFT.

Qu’est-ce qui rend Pak si remarquable ?

La renommée de Pak vient de son style particulier : il y a une certaine irrévérence dans ses créations et dans la façon dont ses œuvres sont mises sur le marché. Une de ses collections, nommée « The Title » (Le Titre), comporte neuf images identiques, chacune présentant seulement deux différences : le nom et le prix. Oui : la même œuvre d’art a été vendue à des prix différents. Cela vous donne une idée de la façon dont Pak joue avec la notion de valeur et démontre d’une main de maître que l’art est bien plus que de l’art. C’est une représentation de l’influence, de la culture, de la communauté et d’une industrie qui peut se mettre en avant par elle-même… avec un peu de créativité. Et Pak fait toujours mouche, grâce à ses méthodes inhabituelles faisant appel à différentes techniques. C’est une manière insolite et merveilleuse de dévoiler la façon dont les gens se laissent séduire par le battage médiatique autour de l’art et d’un artiste… tout en découvrant ce qu’est l’art, et comment une collection peut représenter bien plus que de l’art.

La plus célèbre collection de Pak a été dévoilée en avril, en collaboration avec Sotheby’s. Tout a commencé lorsque Pak s’est servi de Twitter pour inviter les maisons de vente aux enchères à lui offrir un cadeau.

Cet appel était enveloppé de mystère, et Sotheby’s a répondu présent, même si Pak était inconnu(e). Cela a conduit à une vente aux enchères, conduite sur trois jours, de la collection « The Fungible », qui a rapporté 17 millions de dollars.

La perception qu’a Pak de l’art et de la valeur a été encore une fois mise en évidence avec la collection Lost Poets (Poètes perdus). En vendant ce qui ressemblait à une page blanche, la collection Lost Poets de Pak a été achetée à 0,32 ETH, un montant qui a doublé en un week-end et a conduit à une vente globale de 70 millions de dollars. La beauté de Lost Poets est que la page ne s’est remplie d’art que lorsqu’elle a été frappée sur la blockchain. Pak a également récompensé celles et ceux ayant acheté le plus de pages, en leur offrant des pages supplémentaires. Ce geste est comme un clin d’œil à celles et ceux qui ont fait confiance à cette œuvre potentielle. Et cela n’a pas manqué de surprendre les collectionneurs.

Le dernier en date, The Merge, (La Fusion) vient de clôturer sa vente publique et le mécanisme est (comme d’habitude avec Pak) assez inhabituel. Élaborée dans un souci de rareté croissante, la collection encourage les collectionneurs à acheter davantage de tokens pour l’œuvre d’art (la masse). Chaque fois qu’ils achètent de cette masse, celle-ci s’additionne automatiquement (ou elle « fusionne »). Plus la masse détenue par un collectionneur est importante, plus son NFT est large. C’est comme un puzzle. Plus les collectionneurs investissent, plus leur image grandit. Le grand succès de cette série, qui a généré près de 100 millions de dollars de ventes, a fait de Pak le créateur (ou la créatrice) d’art le plus important à l’heure actuelle.

The Switch, par Pak

Beeple

De son vrai nom Mike Winkelmann, Beeple possède une vaste expérience du graphisme, en tant que concepteur travaillant sur des œuvres d’art numériques. Il y ajoute des éléments de mouvement et de déplacement avec des films et des œuvres d’AR / VR (réalité virtuelle et augmentée). Il a travaillé sur les visuels de concerts de grandes célébrités comme Justin Bieber, One Direction, Katy Perry, Nicki Minaj, Eminem, Zedd et deadmau5.

Beeple est l’un des pionniers du mouvement « Everyday » (Un jour, une œuvre) dans le domaine du graphisme. Il a en effet créé et publié une œuvre chaque jour pendant ces dix dernières années.

Les œuvres de Beeple

Son œuvre NFT la plus célèbre, « Everydays : the First 5 000 Days », présente un collage des œuvres qu’il a créées. Un jour, une œuvre. Depuis le commencement. Elle s’est vendue aux enchères chez Christie’s pour le montant astronomique de 69 millions de dollars, faisant de Beeple l’un des trois artistes les plus chers de leur vivant.

Récemment, l’œuvre « Human One » de Beeple s’est vendue pour 29 millions de dollars lors d’une vente aux enchères chez Christie’s. Si le montant de la vente a de quoi faire saliver, ce n’est pas la chose la plus importante ici : l’œuvre elle-même crée un nouveau précédent en termes d’interactivité et de dynamisme dans le monde de l’art NFT. « Human One » présente un astronaute se promenant dans une boîte en verre, dans un décor dystopique programmé numériquement et qui change en fonction du lieu, du temps et des événements mondiaux ou locaux. Beeple peut reprogrammer l’arrière-plan pour le transformer en un environnement complètement différent. Cela donne à cette œuvre la capacité d’agir comme une ligne de communication presque constante entre l’art et le public. Cela signifie que le collectionneur n’a pas simplement acheté un NFT. Mieux, ce dernier a acheté une œuvre d’art qui le relie à l’artiste comme jamais auparavant.

XCOPY

Comme Pak, nous ne savons pas réellement qui est l’artiste derrière l’art de XCOPY. Cet artiste numérique et anonyme basé à Londres a opté pour un style dystopique. Il (ou elle) explore les thèmes les plus sombres à l’aide de boucles visuelles déformées. XCOPY est devenu une figure emblématique de l’univers des cryptos grâce aux œuvres d’art présentées sur SuperRare dès le lancement de la plateforme (ce qui en a fait un OG (pionnier) dans le monde crypto artistique).

Les deux facettes du style iconique de XCOPY

Ce qui donne aux œuvres de XCOPY le « facteur » XCOPY réside dans le style spécifique apporté par les animations. Les illustrations elles-mêmes ont un côté brut, qui souligne le thème dystopique, mais ce sont les animations utilisées qui leur donne véritablement vie. L’art de XCOPY ajoute une touche de vitalité à l’art numérique, les pixels clignotants dressant un portrait du chemin que peut prendre l’art.

À l’heure actuelle, l’ensemble de l’œuvre de XCOPY est évaluée à 53 699 755,65 $ US, et son œuvre intitulée « A Coin for the Ferryman » atteint la jolie somme de 5 659 695,30 $ US.

Œuvre d’art de XCOPY

FEWOCiOUS

FEWOCiOUS, de son vrai nom Victor Langlois, n’était même pas adulte lorsqu’il a commencé à vendre ses œuvres d’art, sa première œuvre ayant été vendue alors qu’il n’avait que 17 ans. Son art s’inspire de son enfance et adolescence difficiles, et de son combat pour s’affirmer. L’art est devenu un sanctuaire grâce auquel Victor a pu trouver la paix. Ses œuvres sont axées sur l’émotion. FEWOCiOUS incarne l’histoire d’un succès à travers des circonstances difficiles. C’est un conte de héros qui se dévoile sous nos yeux, et son art est l’un des ingrédients clés de ce charme.

Avant qu’il ne frappe ses premières œuvres sous forme de NFT, le prix de l’œuvre la plus chère qu’il ait vendue était de 90 $ US et, chose amusante, c’est le collectionneur qui lui a acheté cette œuvre qui lui a conseillé de vendre les suivantes sous forme de NFT. Son premier NFT s’est vendu pour 1 500 $ US. Quelques jours plus tard, cette œuvre valait, en tant que NFT, plus de dix fois le prix de sa valeur initiale.

Aujourd’hui, à seulement 18 ans, FEWOCiOUS est le troisième artiste NFT le plus vendu.

Avec l’enthousiasme du jeune artiste et l’énorme potentiel du prodige, nous ne serions pas surpris de voir le nom de FEWOCiOUS enseigné dans les écoles d’art dans les années à venir.

L’œuvre qui a fait planter le site de Christie’s

L’œuvre d’art « The Everlasting Beautiful » de FEWOCiOUS a été vendue au prix de 550 000 $ US. L’artiste a tellement gagné en popularité que le site de Christie’s a planté en juin 2021. En effet, de nombreux acheteurs ont afflué sur le site pour faire des enchères sur une nouvelle série de l’artiste.

FEWOCiOUS
Crédit d’image : Fewocious.com

La collection intitulée « Hello, I’m Victor (FEWOCiOUS) and This Is My Life » (Bonjour, je suis Victor (FEWOCiOUS) et voici ma vie) a rapporté la folle somme de deux millions de dollars aux enchères chez Christie’s. Les cinq NFT uniques, qui comportent des peintures complémentaires, des arabesques inédites et des extraits de son journal intime, représentent le parcours artistique et émotionnel de FEWOCiOUS, avec des œuvres qu’il a créées entre ses 14 et 18 ans.

FEWOCiOUS a connu un succès phénoménal dans le monde des NFT, comme en témoigne sa récente création avec RTFKT (des baskets de nouvelle génération qui font des ravages dans le secteur de la mode numérique).

Refik Anadol

« J’utilise les données comme un pigment et je peins avec un pinceau assisté par l’intelligence artificielle. »

C’est avec cette phrase que Refik a débuté son Ted Talks, pour ensuite parler de son art à l’heure de l’évolution technologique.

Refik a été inspiré par l’architecture et le paysage futuriste de Blade Runner et son œuvre en témoigne. Il travaille non seulement avec l’intelligence artificielle pour produire des œuvres, mais il a aussi collaboré avec des architectes, des data scientists, des neuroscientifiques et des musiciens. Il veut explorer ce que peut être l’avenir de la créativité et de la collaboration. Il utilise les données pour créer un art qui combine les mondes physique et virtuel dans un rendu esthétique des innovations artistiques.

L’art d’Anadol

La collection de Refik intitulée « Machine Hallucinations » est une collaboration avec la NASA, créée pour Sotheby’s. La collection réunit plus de deux millions d’images brutes enregistrées par des agences spatiales du monde entier dans six peintures créées à partir de données d’IA, une sculpture de réalité virtuelle et une salle entière de NFT. La salle NFT porte l’art vers une toute nouvelle dimension grâce à une technologie immersive, donnant vie à l’œuvre et l’œuvre à nos vies, afin que nous puissions interagir avec l’art, l’espace et la technologie dans un seul et même lieu exceptionnel.

Sculpture de données via Anadol par Refik : Melting Memories
Refik Anadol : Melting Memories
trendland.com

Hackatao

« Né parmi les communautés du Web, un lieu où l’espace et le temps n’existent plus, « géographiquement agnostique », où les créateurs peuvent rester anonymes, n’étant jugés que sur leur art, et où les juges ne sont plus une poignée d’experts sélectionnés par des hiérarchies. »

C’est ce que déclare la page de présentation du duo d’artistes Hackatao. Leur nom provient des mots « Hack », qui signifie explorer et découvrir des couches plus profondes que la surface, et « Tao », qui fait référence au Yin et au Yang. Et ces deux aspects reflètent leur dynamique artistique.

Le duo Hackatao s’est formé en 2007 et utilise une variété de supports pour créer des œuvres d’art. En 2018, ils ont commencé à stocker leurs œuvres sur la blockchain et ont rapidement prospéré dans le domaine du crypto-art en raison de leur activité et de leur implication dans la scène artistique basée sur la blockchain.

L’œuvre de Hackatao

Le parcours artistique du duo Hackatao a commencé avec la création de leurs Podmorks. Il s’agit de petites créatures en céramique en forme de totem, ornées de dessins. Tout comme les œuvres NFT ultérieures de Hackatoa, leurs Podmorks étaient un collage de motifs et de couleurs entrelacés. En 2018, ils ont embrassé le monde du crypto-art avec leur premier NFT, « Girl Next Door. » Il s’agit d’un GIF animé et est une percée audacieuse défiant l’art traditionnel, avec un style moderne et un commentaire explicite toujours plus fort.

Nifty Gateway
Hackatao
Crédit d’image : Nifty Gateway

La pièce a changé de mains l’année dernière pour 20 503 $ US (38 ETH à l’époque), deux ans après la création du NFT. La vente initiale a rapporté 207 $ US à Hackatao (0,423 ETH à l’époque). Il s’agit d’une croissance de plus de 9 804 %. Leur art a énormément gagné en popularité, portant des éléments du monde numérique avec de nouveaux personnages, des commandes musicales et des couches d’expertise ajoutées.

Mad Dog Jones

Michah Dowbak a débuté sa carrière artistique en 2017, utilisant Instagram comme plateforme d’exposition et obtenant un nombre impressionnant de followers en seulement deux ans. Le style graphique de Mad Dog est profondément inspiré du mouvement cyberpunk et de l’animation japonaise, dépeignant des scènes de science-fiction dystopiques dans un cadre métropolitain asiatique. Le style CyberPunk s’aligne si bien avec la première itération du Métavers, représentée dans le Le Samouraï virtuel de Neal Stephenson. Le style artistique de Mad Dog, couplé au numérique, est accentué par son approche des possibilités émergentes qu’offre le monde numérique :

« « Penser à utiliser la méthode traditionnelle pour entrer sur le marché de l’art semble être décalé. C’est un peu dépassé parce qu’Internet ouvre le monde… Les outils qui me sont accessibles, c’est Internet. »

Collaborations et distinctions de Mad Dog Jones

Dessinées à la main ou rendues et illustrées par des photographies, ses œuvres ont explosé. Il a travaillé avec des célébrités telles que Maroon 5, Diesel, Run The Jewels, Jabbawockeez, Chromeo, Conor McGregor et Deadmau5.

This $1.6 Million NFT Could Self-Replicate Into Hundreds More - Decrypt
Replicator de Mad Dog Jones
Crédit d’image : decrypt.co

Plus tôt cette année, Mad Dog Jones a vendu REPLICATOR pour un montant de 4,1 millions de dollars à la maison de vente aux enchères Phillips. Il s’agit non seulement de l’une des plus grosses ventes de NFT du moment, mais aussi de la première œuvre NFT mise en vente par Phillips. Mad Dog est ainsi devenu l’un des premiers artistes de la scène et Phillips a été l’une des premières maisons de vente aux enchères à investir dans cet art novateur.

Coldie

Vous avez déjà rêvé de voir Warren Buffet sous forme de rendu 3D avec un soupçon de distorsion numérique ? Plus besoin de chercher ailleurs que chez Coldie.

Coldie 3D Crypto Art | NFT | Stereoscopic 3D Lenticular
Crédit d’image : Colide3D.com

Les œuvres de Coldie ont été présentées dans des expositions d’art nationales, des conférences sur les cryptos et des ventes aux enchères en direct. Il a adopté un style particulier de portraits déformés.

Buffet et groupe de musique

Bon à savoir… Coldie a été l’un des premiers artistes à mettre ses œuvres sur la blockchain et à les vendre aux enchères en ligne, ce qui fait de lui un pionnier des NFT. Ses œuvres ont un prix plancher de 36 ETH (environ 134 275 $ US). Sa collection « Decentral Eyes » est célèbre pour ses représentations de Warren Buffet. Sa collection « undead » a quant à elle fait sensation sur les scènes du crypto-art et du rock gothique, Coldie ayant collaboré avec le groupe Bauhaus, composé de quatre musiciens.

« « Ceci représente le futur. Ceci est le présent. »– Bauhaus

​​Les deux entités artistiques se sont associées pour créer une série de NFT 3D mettant en scène l’art de Coldie et la musique de Bauhaus, dans une collection dramatique et artistique. C’est un mélange éclectique de deux sous-cultures : l’art et la musique. Et il est difficile de ne pas être captivé par son caractère délicieusement expérimental et son efficacité dans le secteur.

Trevor Jones

Trevor Jones aime peindre. Il aime aussi faire de l’animation. Ses œuvres combinent donc les deux. Il est entré dans une école d’art dans sa trentaine après une période de dépression, disant qu’il y voyait une façon « d’expier ». Il a développé ses talents créatifs pendant des années tout en exerçant de nombreux autres emplois pour rester à flot. Comme XCOPY, le style de Jones est fortement empreint de la composante dynamique et animée de son travail. C’est ses innovations au sein du monde de l’art qui font son succès phénoménal. L’une de ses anciennes collections présentait des peintures de codes QR. On comprend pourquoi le monde en constante évolution des NFT convient parfaitement à son style. Il qualifie sa percée dans le monde de l’art NFT de « folle histoire à succès ».

Prix haussiers dans l’œuvre de Trevor Jones

Il a la moyenne de ventes la plus élevée sur SuperRare (ses œuvres se vendent en moyenne à un peu plus de 5 300 $ US). Son premier NFT s’est vendu sur la plateforme pour plus de 10 000 $ US. Son œuvre la plus appréciée à ce jour, l’animation The Bitcoin Bull, a été vendue sur Nifty Gateway pour la somme faramineuse de 55 555,55 $ US.

It’s absolute chaos: Inside the wild, multi-million pound NFT world - ThePressFree
thepressfree.com

Pour sa première œuvre dans le domaine des NFT, il a utilisé la réalité augmentée pour transformer des peintures de la Scottish National Portrait Gallery en icônes cryptos.

« Je n’ai aucune idée de ce que la National Gallery of Scotland va penser de ceci. Je ne leur ai pas dit ce que j’ai fait… »

Il s’agissait d’un acte de rébellion numérique qui n’a pas porté atteinte aux œuvres originales et qui a fait sensation, mettant Jones sur le devant de la scène.

Depuis, il a collaboré avec le crypto-artiste Pak. Son travail avec Pak met en parallèle le minimalisme tranchant de l’artiste anonyme et les œuvres expressives et émotionnelles de Jones, ancrées dans l’influence de la tradition. Cette collaboration est un mélange de deux styles artistiques opposés. Le résultat est spectaculaire.

Plus récemment, Jones s’est associé au rappeur et cinéaste Ice Cube pour travailler sur un projet créatif d’une durée de sept mois. Leur collection est une combinaison de leurs capacités créatives qui explorent et expérimentent avec différents sujets, styles et concepts. Il s’agit d’une fusion de supports comprenant la peinture, la musique, l’animation et l’innovation numérique.

FVCKRENDER

Frederic Duquette, alias FVCKRENDER, s’est taillé une place de choix parmi les plus grands artistes NFT, débutant sa carrière artistique à ses heures perdues tout en travaillant dans un restaurant. En 2016, il a été victime d’un accident de vélo ayant entraîné des blessures. Il a alors appris à utiliser un logiciel d’art 3D en autodidacte. Il s’est fixé pour mission de créer au moins une œuvre par jour avec un style unique, ce qui l’a conduit à la popularité qui est la sienne aujourd’hui.

Vivant à Montréal, où l’art de l’illustration est proéminent, FVCKRENDER souhaite notamment mettre en évidence le potentiel de l’art numérique. Son art a évolué et fait preuve de dynamisme, mais il présente souvent des agencements cristallins et des paysages surréalistes. Il utilise de manière innovante des compositions dynamiques avec un soupçon d’hyper-futurisme.

Collaborations et collections de FVCKRENDER chez Christie’s

Il a travaillé avec des célébrités de renom telles que Katy Perry, Lil Nas X, Lebron James, ainsi que des marques comme Puma, Spotify, Instagram et Supreme. Il a dit en plaisantant que l’un de ses plus gros problèmes était de refuser les collaborations, un « problème » qui lui a valu des créations plutôt exceptionnelles.

L’une de ses plus belles collaborations NFT est avec Zedd et Gabe Damast. La collection intitulée ANTIPODE est un mélange de dessin et de musique, avec une approche artistique de type « audio d’abord, visuel ensuite » et vice-versa.

Crypto-Art

« ANTIPODE signifie « l’opposé direct de quelque chose » et l’idée était de faire vivre les deux pièces dans le même univers tout en les mettant directement en opposition. »– Zedd

Les œuvres de FVCKRENDER ont également été présentées chez Christie’s et Sotheby’s, au moment où les maisons de vente aux enchères d’œuvres d’art ont commencé à s’intéresser de près au crypto-art. En mai, Sotheby’s a vendu SHIFT// à 107 100 $ US.

Les NFT et l’art : un engagement fort pour une explosion rapide

L’un des aspects les plus séduisants du monde des NFT est la rapidité avec laquelle ils ont gagné en popularité, les artistes enregistrant une foule croissante de supporters parmi les passionné(e)s de cryptomonnaies et de blockchain.

Avec une vue d’ensemble de cet univers émergent et des plus grands artistes NFT qui le façonnent, vous pouvez maintenant vous lancer dans l’exploration !

Cet univers est en soi d’une curiosité remarquable et, grâce à son caractère interactif, les curieux et curieuses se voient récompensés. Si vous ne deviez garder qu’une seule envie en tête, ce serait de décoller vers ce nouvel univers. Plongez-y avec de grands yeux et un esprit ouvert, vous intéressant à la fois aux artistes et à l’art. Ce n’est que la partie émergée de l’iceberg de la création numérique et plus vous en découvrirez, plus vous aurez envie de l’explorer.

Le savoir, c’est le pouvoir.

Article connexe

Partager cet article

Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]

Abonnez-vous à notre
newsletter

Recevez nos derniers articles de blog, offres exclusives et nouvelles cryptos prises en charge directement par email.