La base des bases

PARCOURS 2. Possédez-en et utilisez-les

Chapitre 3/4

Comment protéger vos cryptos ?

Août 3, 2022
Lire 4 min
Points clés :
— Pouvoir conserver ses propres fonds, c’est être propriétaire de ses cryptos. Cela exige des propriétaires de gérer leurs actifs en les conservant dans un wallet.

— Un wallet de cryptos est une interface qui vous permet d’interagir avec la blockchain et les actifs qui se trouvent sur celle-ci.

— Il existe plusieurs types de wallets de cryptos, chacun présentant des avantages et des inconvénients en termes de sécurité, de propriété et de facilité d’utilisation.

— Examinons leurs avantages et inconvénients, pour vous aider à déterminer celui qui vous convient le mieux.

CFélicitations ! Vous avez désormais acquis un certain nombre de connaissances sur la blockchain et les cryptos. Vous avez également compris que les clés privées sont l’élément le plus important pour gérer des coins et des tokens. Abordons maintenant la question suivante : comment protéger vos clés privées.

Vous ne pouvez pas posséder de cryptos sans clé privée. C’est en effet votre clé privée qui contrôle vos cryptos. Il va donc de soi que vous devrez protéger votre clé privée. Et pour cela, vous aurez besoin d’un wallet de cryptos.

Tout d’abord, l’expression « wallet de cryptos » prête un peu à confusion, car le wallet (ou portefeuille) ne contient pas vos cryptos. Il contient en fait vos clés privées. Ce sont elles qui vous permettent de gérer vos cryptos. Voyons de plus près comment cela fonctionne.

Comment fonctionnent les wallets de cryptos ?

Un wallet de cryptomonnaies a deux fonctions : il sécurise vos clés privées et il vous permet d’interagir avec le réseau de blockchain, où se trouvent vos actifs.

Rappelez-vous de l’analogie de la boîte aux lettres : votre wallet de cryptos est en fait la boîte aux lettres elle-même, car elle vous permet d’« interagir » avec le service postal. Sans elle, vous ne pourriez pas recevoir de lettres. De plus, lorsque vous installez une boîte aux lettres devant votre maison, vous créez automatiquement une adresse postale active et une fente pour les lettres, ainsi qu’une clé privée pour déverrouiller la boîte. Il en va de même pour les wallets de cryptos : lorsque vous créez un wallet de cryptos, vous générez automatiquement une paire « clé privée / clé publique ».

Il est important de comprendre qu’il existe différents types de wallets de cryptos sur le marché, chacun avec leurs propres avantages et inconvénients. Ils peuvent se présenter sous plusieurs formes : appareil matériel, programme logiciel ou plateforme numérique. Tous ces wallets peuvent néanmoins être classés en fonction de deux critères : le contrôle des clés privées générées par le wallet, et l’exposition du wallet à Internet. Ces deux aspects sont essentiels pour évaluer le niveau de protection offert par le wallet. Examinons ci-après ces deux facteurs.

Wallets dépositaires vs Non dépositaires

La première chose à prendre en compte est de savoir si votre wallet est dépositaire (« custodial » en anglais) ou non. En d’autres termes, qui détient les clés de votre wallet ?

Comme vous l’avez appris dans la dernière section, un des principes fondamentaux des cryptos est « pas vos clés, pas vos cryptos ». Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, certains wallets (les wallets proposés par les plateformes d’échange, par exemple) ne vous donnent pas le contrôle des clés privées de l’adresse hébergeant vos actifs sur la blockchain. Au lieu de cela, ils contrôlent eux-mêmes les clés et vous vous connectez à leur plateforme avec un identifiant et mot de passe.

Le risque ? Vous confiez vos actifs à leur infrastructure de sécurité. Si la plateforme d’échange vient à être piratée, paralysée ou fermée, vos cryptos s’en iront avec elle. Avec seulement un identifiant/mot de passe et aucune clé privée, vous dépendez de la plateforme pour accéder à vos actifs et ne pouvez pas les récupérer vous-même. Vous n’êtes pas véritablement propriétaire de votre argent. C’est un élément qui doit être pris en compte lorsque vous réfléchissez à la manière de sécuriser vos cryptos.

Examinons maintenant le deuxième facteur clé de la sécurité des wallets : leur exposition à Internet.

Wallet applicatif vs Wallet non connecté à Internet

Lorsque nous parlons d’un wallet applicatif (« hot wallet »), nous faisons en réalité référence à un wallet connecté à Internet. Il peut s’agir de wallets applicatifs se trouvant sur un appareil mobile, un ordinateur portable ou de bureau, ou même des wallets fournis par des plateformes d’échange qui, une fois de plus, sont connectés à Internet en permanence.

Il y a de bonnes raisons pour lesquelles vous voudrez utiliser un wallet applicatif : les interfaces sont faciles à utiliser, elles vous permettent de transférer et de gérer facilement vos crypto-actifs. De plus, comme vous êtes toujours en ligne, le processus est instantané, ce qui rend ces wallets très attrayants pour les débutants. Mais ils présentent aussi des inconvénients, dont nous parlerons un peu plus bas.

Un wallet non connecté à Internet (« cold wallet »), quant à lui, désigne un objet physique (généralement petit), tel qu’un appareil, dans lequel vous pouvez stocker votre clé privée. Contrairement aux wallets applicatifs, ce type de wallet fonctionne dans un environnement déconnecté, tout en vous offrant un accès permanent à vos fonds.

Comme ils sont complètement hors ligne, les wallets non connectés à Internet confèrent un niveau de sécurité accru. Cependant, ils restent un peu moins pratiques en termes d’accessibilité, car il faut les connecter avant de pouvoir gérer vos actifs.

Vous vous demandez peut-être : mais pourquoi utiliser un wallet non connecté à Internet étant donné qu’il est plus pratique d’utiliser une interface toujours connectée ? C’est une bonne question.

La grande majorité des menaces pesant sur vos cryptos proviennent d’Internet. Il peut s’agir de pirates qui envoient des logiciels espions sur votre ordinateur pour extirper vos données privées, ou d’une application de wallet malveillante configurée pour avoir l’air d’être authentique afin d’accéder à vos données. Ainsi, bien que les wallets applicatifs constituent le moyen le plus pratique de sécuriser vos clés privées, ils sont soumis à certaines vulnérabilités critiques qui peuvent mettre vos cryptos en danger. Examinons cela de plus près.

Wallet applicatif vs Wallet non connecté à Internet

Gros plan sur les avantages et les inconvénients

Au-delà de la connexion ou de la non-connexion à Internet, il existe des sous-catégories de wallets. Chacune d’entre elles présente des avantages et des inconvénients. Pour vous aider à obtenir une expérience crypto sécurisée, passons rapidement en revue tous ces types de wallets.

Wallets applicatifs (hot wallets)

Wallets en ligne et wallets fournis par les plateformes d’échange

Il s’agit de wallets applicatifs accessibles via des sites Web. Tous sont faciles à utiliser pour les débutants, car ils sont pratiques. Cependant, comme vu précédemment, ils ne vous permettent pas de posséder vos clés privées et par conséquent vos crypto-actifs. De plus, ils sont vulnérables aux piratages, aux menaces en ligne et aux attaques de virus. Par conséquent, ils présentent un niveau de sécurité insuffisant et limitent votre liberté.

Wallets applicatifs

Il s’agit de wallets applicatifs accessibles via une application ordinateur ou mobile dédiée. Bien qu’ils soient plus sécurisés que les wallets Web, ils sont exposés aux logiciels malveillants et aux piratages.

Les wallets applicatifs sont extrêmement populaires auprès des utilisateurs sur mobile, et permettent de transférer facilement de petites quantités de cryptomonnaies. Cependant, les utilisateurs ne doivent jamais stocker de grandes sommes sur ce genre de wallets. Considérez les wallets applicatifs comme des porte-monnaie, dans lesquels vous conservez uniquement quelques pièces et billets.

Wallets non connectés à Internet (cold wallets)

Wallets physiques

Ces wallets non connectés à Internet constituent l’option la plus sécurisée à ce jour. Les wallets physiques sont des appareils servant à stocker votre clé privée dans un environnement déconnecté et chiffré. En bref, les wallets physiques vous permettent d’effectuer toutes vos opérations lorsque vous vous connectez à votre ordinateur ou à votre téléphone, sans jamais exposer votre clé privée sur Internet ou sur votre appareil.

Ainsi, vos clés privées restent à l’abri des piratages en ligne ou des menaces de virus pendant que vous gérer ou transférez vos crypto-actifs. Voilà pourquoi les wallets physiques ne sont pas vulnérables aux cyberattaques, contrairement aux plateformes d’échange et autres wallets applicatifs.

Les wallets physiques vous permettent de vous assurer de la propriété et du contrôle total de vos actifs, car vous êtes l’unique responsable de votre argent et de vos clés privées. Aucune tierce partie n’est impliquée.

Les wallets physiques, à l’instar de ceux de Ledger, constituent la norme emblématique en matière de sécurité. Les utilisateurs et utilisatrices, plateformes d’échange et projets, tous privilégient les wallets physiques comme solution de stockage de crypto-actifs à long terme.

Wallets à support papier

On pourrait dire qu’il s’agit d’une méthode de la vieille école : un morceau de papier sur lequel vous écrivez vos clés privées. Étant totalement hors ligne, ce type de wallet est également très sécurisé. Mais comme vous pouvez le deviner, ils peuvent facilement se perdre et s’abîmer. Ils ne sont donc pas du tout pratiques.

Lorsqu’il s’agit de comparer les différents wallets de cryptos, le débat reste ouvert. Cependant, parmi tous les critères débattus, le seul qui soit valable devrait être la sécurité, bien au-delà du prix, du design ou de la facilité d’utilisation. Il ne s’agit pas seulement de notre point de vue en tant qu’entreprise spécialisée dans la cryptosécurité, mais aussi d’une vision partagée par la communauté.

Quel choix ferez-vous pour sécuriser vos cryptos ?

À la question « comment protéger mes crypto-actifs », la seule vraie réponse est : utiliser des wallets physiques. Bien qu’ils ne soient pas aussi facilement accessibles que les wallets applicatifs, puisqu’ils ne sont pas directement connectés à Internet ou à votre ordinateur, ils sont beaucoup plus sécurisés que leurs homologues. En effet, ils ne sont pas soumis à des menaces en ligne et disposent d’interfaces qui évoluent constamment pour améliorer l’expérience utilisateur.

Voilà. Le concept de wallet est plus clair… continuez à lire pour déterminer lequel vous convient le mieux.

Le savoir, c’est le pouvoir.

Vous faites vos premiers pas dans le monde des cryptos ? Félicitations ! Vous avez fait un excellent choix. Comme vous le savez maintenant, la crypto est décentralisée. Qu’adviendra-t-il donc de vos cryptos à votre décès ? Découvrez la réponse dans cet épisode de School of Block.


Restons en contact

Retrouvez les annonces sur notre blog. Contact presse :
[email protected]

Abonnez-vous à notre
newsletter

Recevez nos derniers articles de blog, offres exclusives et nouvelles cryptos prises en charge directement par email.